Nos moments forts à Cherbourg

Geneviève Édition 2018, Normandie, Echappée Belle

Élise créatrice de « Sharebourg » nous accueille depuis la gare.

C’est tout un collectif qui s’est rassemblé pour renouer avec la pratique des vėlorutions.50 personnes venues des  Colibri, ATTAC, pignon sur rue ,ont bravé les artères non aménagées de Cherbourg et les routes dangereuses, fiers de leur visibilité et motivés pour oser recommencer.

Le seul message était celui de l’accessibilité à la route en toute sécurité

En effet ici il y a deux sujets tabous : le nucléaire et les activités de l’armée. Ces deux pôles rassemblent la majeure partie de l’activité économique à l’arsenal, la Hague et Flamanville.

Cependant les  mouvements alternatifs sont bien vivants. À l’initiative de Sharebourg ( récup’ et recyclages) et de colibris, le collectif COTENVIE est né. À la fois lieu de rencontre  et de réunion, magasin bio autogéré, le projet est de créer un oasis urbain au sein d’un de l’espace René le Bas dans l’ancien hôpital maritime.

Les Incroyables comestibles y ont créé un superbe jardin partagé depuis 3 ans, en permaculture s’il vous plait!

Ce matin le même collectif  ajouté du CRILAN, de la Baraque à fripes et  »la réparette ‘  ont investi le marché pour présenter leurs actions.

Le CRILAN nous a permis de comprendre combien La Hague précède Bure. (si tu ne comprends pas cette phrase viens du 2 au 5 août, le programme AT est centré sur ce sujet).La ligne droite du parti nucléaire n’a pas dévié d’un poil depuis le ďébut.

Du coup , ça commence très fort  cette échappée belle, d’autant que nous initions demain un convoi très spécial de fûts entre  Cherbourg et Bure.

« Le nucléaire a la pression », #adopte-ton-fût.com.

Geneviève