Alternative à vélo

Mathieu Édition 2018, Culture, Grand Est, Revue de presse

C’est dans l’antre de la transition, aux Carrières de Badonviller au sein de l’association la Faille, que s’est achevé hier soir l’AlterTour.

une représentation théâtrale finissait cette journée : le spectacle « Roue Libre » de la Pézize Compagnie, avec un hommage appuyé à la bicyclette, en littérature, en chanson et en corps, suivi d’un repas et une soirée dansante.

Qu’est ce que l’AlterTour ? Ce parcours propose de découvrir la Lorraine en faisant le tour des alternatives écologiques permettant de vivre autrement à vélo, sur une semaine, du 7 au 11 août. C’est aussi l’envie d’agir concrètement pour un monde plus écologique et solidaire sous forme d’initiative citoyenne en proposant des vacances à vélo permettant de rencontrer des projets de transition : agriculture biologique, mobilité douce, culture, vivre ensemble etc.

Concrètement, chaque jour, après une demi-journée de vélo, les participants découvrent des lieux où l’on vit la transition écologique. Au total, ce sont environ 300 cyclistes qui se sont relayés au cours de l’été pour rejoindre Strasbourg, le 26 août prochain.

C’est à La Ferme des grands Jardins à Moutrot que l’AlterTour a débuté son périple lorrain, le 7 août, à la rencontre d’un éleveur de porcs, passé en bio en accédant à de nouvelles terres grâce au soutien de l’association Terres de Liens. Puis ce fut la MJC des 3 Maisons avec son jardin maraîcher, l’atelier vélo « Dynamo » de Nancy. A Einvaux, ils ont découvert le Jardin de Centaurée, un projet d’habitat partagé qui souhaite tendre vers l’autonomie alimentaire, le zéro-déchet et la sobriété énergétique.

Et hier, c’était Badonviller, où le collectif artistique La Faille, qui a réaménagé une grange en un lieu culturel dynamique, a ouvert grand ses portes avec visite des lieux et représentation théâtrale.

Concrètement pour Marine, l’AlterTour c’est ?

Se transformer et transformer le monde à travers des vacances engagées. Une bouffée d’oxygène et pleins d’idées concrètes pour la suite avec en prime le vélo et la vie de groupe, de nouvelles habitudes de consommation, plus écolo. Ce passage en Meurthe et Moselle a été également une chance inédite pour les habitants de cette région de tester la formule, même pour une seule journée ou soirée.

L’Est Républicain, le 12/08/2018