L’AlterTour fait étape à la Maison Mimir

Mathieu Revue de presse, Grand Est, Édition 2018

Ils sont partis d’Amiens le 14 juillet et sont arrivés hier vers 17 h à la Maison Mimir, après un repas – et avant une nuit – au jardin partagé Saint-Gal ; ils repartiront cet après-midi en direction de Kolbsheim et de sa ZAD du Moulin, avant de participer en soirée à l’ouverture du 3e  Festival du Bishnoï, à Ernolsheim-sur-Bruche. « Ils », ce sont les participants du 11e AlterTour, ce tour de France à vélo des initiatives écologiques et solidaires, qui fait depuis vendredi dernier étape en Alsace.

« Personne ne fait les six semaines. Les gens participent à la carte, la moyenne étant d’une semaine, avec une cinquantaine de personnes présentes par étape », explique Julie Lefort, membre de l’organisation. Familles avec enfants, militants convaincus, retraités, etc. : un joyeux mélange qui fonctionne en autosuffisance, mange végétarien, bio et local… Et a découvert en soirée la maison Mimir, haut lieu alternatif strasbourgeois avec sa bagagerie, ses chantiers participatifs et ses soirées déjantées.

Pour les accueillir, outre les « Mimiriens », Bret’zelle, le collectif Cambouis et les Binouz Bikers… L’occasion de (pré-) annoncer la première « Fête du cambouis », qui aura lieu les 22 et 23 septembre prochains place Hans-Arp, devant le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg. Au programme : ateliers Do it yourself , essais de vélos spéciaux, concerts vélogénérés, kermesse et jeux. Une « AlterFête », en quelque sorte, dont la soirée à la Maison Mimir donnait un bel avant-goût.

V.W., Dernières Nouvelles d’Alsace, le 24/08/2018