A la découverte de la Dordogne

Virginie Vélo, Édition 2018, Nouvelle-Aquitaine


Cet été, du 3 au 10 août, nous allons traverser une partie de la Dordogne : Céline et Fabienne nous emmèneront à l’écocentre du Périgord (Saint Pierre de Frugie) où nous passerons la journée du 3 août avant que Sylvain et moi-même, Virginie, prenions le relais jusqu’au théâtre de la Gargouille (Bergerac) le 8 août. C’est alors Marine et Victoire qui nous emmèneront le lendemain vers le dernier point de chute dordognais, chez Françoise (Buisson de Cadouin).

En selle pour rencontrer nos accueillant.e.s !

Avec Sylvain, nous avons mis notre plus beau cuissard (nous vous le conseillons pour le confort de vos petites fesses) et avons pédalé pendant 4 jours pour 1) vérifier l’accessibilité de l’itinéraire choisi (évitement des grands axes, etc.), 2) identifier les lieux de pauses goûter/déjeuner (la Dordogne est vallonnée, vous aurez besoin de faire le plein de forces !) et 3) s’assurer de la beauté des paysages (pas trop compliqué, ce dernier point 😀 ).

Et nous en avons bien évidemment profité pour rencontrer en avant-première les accueillant.e.s de ces étapes !

Chantiers et cueillette

Le dimanche 4 août, nous pédalerons jusqu’à l’écolieu de Saleix (Sorges). Manu nous fera découvrir cet espace en évolution que nous contribuerons à « embellir » par un chantier participatif. Selon les récoltes, nous devrions également faire la cueillette sur place pour nos repas. On vous promet un fromage inattendu lors du repas – merci Manu !

A l’école, différemment

Le lundi 5 août, nous partirons à la rencontre de Jérémie, Marie-Anne et leurs enfants – une famille qui a emménagé à côté de Saint Pantalys d’Ans il y a 2 ans pour permettre à leurs enfants d’aller à  l’école La Marelle. Après nous avoir présenté l’association Marelle&Cie et fait visiter l’école, ils nous feront le plaisir de nous héberger chez eux. Un ‘world café’ sera organisé autour des thèmes de la démocratie et de l’éducation – notre fonctionnement en autogestion les intéresse. L’idée est de contribuer à la vie de leur association en leur fournissant du contenu (notamment vidéo) pour leur pôle Formation et Échanges de savoirs. Avis aux vidéastes amateur.trice.s (ou professionnel.le.s, ne nous restreignons pas) : faites-vous connaître 🙂

Du méthane aux… lentilles ?

Le mardi 6 août nous prendrons la direction du GAEC des Charmes (Saint Aquilin). Nous nous arrêterons pour la pause déjeuner àTrélissac où Benjamin viendra probablement nous parler de sa maison EarthShip qui est trop éloignée de notre parcours pour s’y rendre. Jules et ses associés nous attendront en fin de journée à leur ferme pour nous expliquer comment ils font en sorte d’être le plus indépendant énergétiquement (avec notamment le méthaniseur – si vous n’en avez jamais vu, la taille est assez impressionnante) et comment ils favorisent les circuits courts. Nous aurons le plaisir de découvrir leurs produits lors du dîner… Au menu : pain maison, salade de lentilles à l’huile de noix et grillades accompagnées de pommes de terre (pas d’inquiétude pour les végétariens, nous aurons ce qu’il faut pour compléter). Si les lentilles vont séduisent, des paquets de 20 kg sont à la vente 😀

Le mercredi 7 août : 33 km nous séparerons de la pause déjeuner qui aura lieu à la Brasserie La Courte Échelle. Adrien nous présentera son projet – et nous fera déguster ses bières que nous pourrons lui acheter sur place. Le repas àproprement parler se fera à côté d’un vieux moulin – zone idéale pour faire une bonne sieste avant de repartir pédaler les 36 km restant jusqu’à Bergerac où le théâtre de la Gargouille nous accueillera.

Théâtre, cirque et maillot de bain !

Le jeudi 8 août, nous resterons à Bergerac toute la journée – prenez vos maillots de bain car la Dordogne et/ou le lac Pombonne vous attendent ! Le matin sera consacré à un temps de groupe – pour nous trouver/retrouver. L’après-midi fera appel à votre créativité : le théâtre de la Gargouille animera 2 ateliers, un de théâtre et un de cirque. Parce qu’il n’y aura pas de la place pour tout le monde (et peut-être aussi parce que vous n’aurez pas envie de libérer l’artiste qui est en vous), des ateliers parallèle encore à déterminer pourraient être mis en place avec la Confédération Paysanne et le tiers-lieu CELA. Le temps de l’apéro sera agrémenté d’échanges autour de l’itinérance – thème cher au théâtre, et ànous aussi par définition. Un repas partagé précédera le spectacle original du théâtre de la Gargouille « Larguez les amarres » – l’entrée sera à prix libre. Si les nuages s’abstiennent, nous pourrons terminer cette belle journée d’été par une Nuit Des Étoiles en levant les yeux au ciel…

Au plaisir de vous rencontrer cet été,

Virginie

Petite note personnelle – parce que cela me fait plaisir : Sylvain n’a encore jamais fait l’AlterTour ! Quand certain.e.s découvrent l’association viaune plénière (nos réunions d’organisation), il aura entrevu notre fonctionnement/ambition viace repérage cycliste… Mais la vraie découverte pour lui sera cet été, avec vous 😉