CIDIL Les Jardins du Bandiat

Mathieu Edition 2019, Social

Une étape quelque peu vallonnée d’une quarantaine de kilomètres qui emmena l’AlterTour à la découverte du CIDIL, les Jardins du Bandiat (Carrefour pour l’insertion et le développement des initiatives locales) un chantier d’insertion dont l’activité principale est le maraîchage biologique. Situé en pleine campagne, son but est de permettre à des personnes éloignées du domaine du travail par des problèmes divers (divorce, maladie et autre… ). Des travailleurs y sont orientés par leurs travailleurs sociaux pour des durées de 6 mois et pour des CDD renouvelables 4 fois. Ils pratiquent 28 par semaine des travaux et apprentissages comme le maraîchage bio, la fabrication de confiture et l’entretien de bâtiments et jardins chez des particuliers (qui constitue une des principales sources de revenu). Le but est ensuite de reprendre une activité professionnelle à laquelle ils accèdent soit par eux-mêmes après leur départ du CIDIL soit par le biais de stages. L’ensemble est encadré par 7 professionnels qui gèrent l’organisation et qui font fonctionner cette association depuis 1993 même si elle a récemment été rachetée par la mairie du village. Une belle découverte pour cette journée donc ce court article n’est que le résumé.

Timothée