La Ferme des Arbolets, transmission et transition

Danielle Agriculture, Edition 2019, Occitanie

 Nous dévalons une dernière pente et arrivons à la Ferme des Arbolets. Ancien voyageur et woofeur, Hugues Ancellin, a lancé un élevage de brebis et chèvres avec transformation du lait en fromages et yaourts. Il a créé en 2016 avec 2 amis ce projet de ferme collective bio, durable et transmissible selon de nouvelles modalités. Noémie, élève des poules pondeuses et des porcs noirs en plein air, Philippine et Benjamin, sont maraîchers. Ils nous présentent leur projet, leur vie rêvée : faire un métier qu’on aime, qui a du sens… et laisse du temps !

Ils sont regroupés en collectif d’entreprises agricoles, indépendantes dans leur gestion mais liées dans le projet : construire la maison collective de la ferme et mettre en commun le foncier porteur des outils de travail : bergerie, parcelles de maraîchage, etc… Aucun n’habite dans la ferme qui pour l’instant est la propriété de Marie-Sylvie, la mère de Hugues. Elle pose la question de la transition : pendant des années elle a pratiqué ici l’élevage de porcs hors-sol. Que faire de cet ancien bâti ? Peut-on utiliser ces murs pour un projet culturel ? La conversion semble encore difficile et le nouveau monde se construit pour l’instant à côté, notamment grâce à l’appui de Marie-Sylvie.

Danielle