Le maraîchage comme à la maison !

Mathieu Agriculture, Edition 2019, Occitanie

La nuit a été brève. Nous partons à huit heures pétantes sur la route des gorges de l’Aveyron. On s’arrête près de Montauban, pour pique-niquer, et se ressourcer à l’ombre d’un grand tilleul. L’après-midi, la montée fait grossir notre cœur, nos poumons et nos quadriceps.

En fin d’après-midi, nous arrivons à Bourret (82) aux Jardins d’Agrès. Le lieu a été investi par Jean-Yves, maraîcher bio, il y a environ quatre ans. D’anciennes parcelles céréalières conventionnelles ont été progressivement convertis en zone d’agroforesterie, où à terme les chênes, frênes, pêchers, pommiers et poiriers fourniront d’ombre et d’abri à nos chers légumes-racines, feuilles et fruits. Jean-Yves cultive ses légumes comme au jardin, avec très peu de mécanisation. Le temps de pousser est laissé aux légumes qui sont récoltés à pleine maturité et livrés le plus rapidement possible. Cela leurs permet d’être chargés de vitamines et nutriments qui leurs donnent un goût incomparable. Le cheminement en termes de « désherbage » nous a été expliqué, c’est-à-dire les difficultés pratiques de la grelinette sur une grande surface, les difficultés écologiques des bâches plastiques.

Jean-Yves a récemment investi dans du compost produit aux alentours, à partir de déchets verts, qu’il répand sur le sol avant de planter. Cela permet aux jeunes légumes de se nourrir sans grande compétition lors des premières semaines en terre.

Les légumes sont distribué toutes toutes les semaines sous forme de panier par les AMAP de Sept-Deniers et Montech. Après une journée bien remplie, nous avons passé une belle soirée de rencontres avec le groupe de l’Échappée Belle*.

*L’Échappée Belle est un parcours parallèle de l’AlterTour en plus petit groupe et sans véhicule.

Georges