Boskanter, un lieu où chacun peut expérimenter ses alternatives, ses projets, ses idées…

Mathieu Non classé

Boskanter AlterTour 2015C’est une idée qui flottait dans leur tête depuis longtemps. Le mouvement « Villes en Transition » et la rencontre d’un autre couple l’ont faite émerger : habiter dans un lieu où chacun pourrait expérimenter ses alternatives, ses projets, ses idées. Ainsi, en 2011, Ine et son ami deviennent propriétaires d’un terrain de 4 ha. Boskanter est né ! Avec de l’argile et de la chaux, ils retapent un bâtiment. Ils y construisent un four à pain où dorent désormais des miches destinées à la vente, et cultivent fruits et légumes en permaculture. Si leur projet initial était d’ouvrir le lieu à des expérimentations multiples, les gens viennent surtout pour découvrir et se former. Ils ont logiquement développé de nombreux ateliers et accueillent des volontaires internationaux. Aujourd’hui, une petite dizaine de personnes vit sur le terrain. Et Ine travaille à mi-temps auprès des plus jeunes, dans l’école alternative créée il y a 3 ans.

« Finalement, ce n’est peut-être pas si dur de changer ! »

« Nous sommes en guerre contre un système qui détruit tout. Nous devons nous mobiliser, non pas pour vivre contre mais avec la nature. Aller vers les choses importantes, sans ordonner aux gens de vivre sans rien ou d’abandonner totalement la voiture. Pour que certains se disent : « Je n’avais pas pensé à ça, et finalement, ce n’est peut-être pas si dur de changer ! ». Notre première envie est d’inspirer les gens, de leur faire goûter à autres choses, sans pour autant dire comment tout doit être fait. De notre côté, nous essayons nous-mêmes de faire du mieux que nous pouvons. Pour inspirer et s’inspirer aussi, bien sûr ! »

Ine DEBRABANBERE, habitante-créatrice de Boskanter

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2015, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence

Boskanter accueillera l’AlterTour les 14 août 2015 à Brakel. Lien vers l’étape du 14 août 2015