Vous avez rêvé de squats d’urgence légaux ? Eh bien les Belges l’ont fait !

Mathieu Non classé

123 woningen AlterTour 2015Vous avez rêvé de squats d’urgence légaux ? Eh bien les Belges l’ont fait ! Depuis 2007 à Bruxelles, l’association  123Logements signe des conventions d’occupation temporaire entre des propriétaires de bâtiments inoccupés et des personnes en mal de logement et/ou voulant mener un projet de vie différent. Étudiants, habitants de la rue, artistes, sans papiers, elle compte aujourd’hui 160 personnes réparties sur 5 lieux. Dans cette diversité émergent la solidarité, la tolérance et le respect essentiels à l’émancipation personnelle, le tout teinté d’autogestion et d’autonomie participative. L’association développe et fédère des projets innovants : de l’information/aide technique et juridique en réponse concrète à la crise du logement, des lieux culturels, un atelier vélo, une épicerie/resto’ solidaire et une friperie à prix libre. Autant d’espaces conviviaux où la recherche du profit est écartée et où la création de liens sociaux, de logiques solidaires et d’alternatives à la surproduction et aux gaspillages sont encouragées.

« Donner une réponse sociale et environnementale au système de consommation dominant destructeur »

« Des associations ont besoin de lieux comme le 123 qui offrent logements, repas et salles de réunion à prix réduits. Comme ça, elles peuvent mobiliser rapidement et transmettre de l’information. L’accueil  du Climate Express qui vise à envoyer 10 000 militants sur la COP21 de Paris en est la preuve. Notre asso indépendante et flexible donne une réponse sociale et environnementale au système de consommation dominant destructeur. Le 123 montre qu’on peut changer nos modes de consommation au quotidien. Nous récupérons des invendus alimentaires pour notre resto « La Poissonnerie », des pièces pour les magasins vélo et informatique. Idem pour notre friperie à prix libre. Plus directement, même si nos bâtiments occupés sont vieux et mal isolés, nous essayons de consommer moins, avec à la clé de grosses réductions des factures de gaz et d’eau. En abandonnant les ascenseurs, notre consommation électrique a été réduite de 25%. »

Cory POTTS, co-président de 123Logement et bénévole de l’atelier vélo

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2015, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence

123 Logement accueillera l’AlterTour le 13 août 2015 à Bruxelles. Lien vers l’étape du 13 août 2015