Zoom sur la préparation d’étapes en janvier

Brunelle Edition 2020, WE de préparation

Ambiance douce pour ce 4ème week-end de préparation de l’AlterTour… Nous sommes accueillis dans les locaux des Marmites Volantes. Ici, « se dépêcher de prendre le temps », notre thème en 2020, prend tout son sens : ce collectif a choisi de préparer des repas pour le midi en semaine uniquement, à des prix accessibles, et de les livrer à vélo dans des marmites non jetables, eh non madame !

Des préparat.eur.rice.s d’étapes en ébullition !

On est en 2020 déjà… On peaufine… Les questions des préparateurs d’étapes se bousculent… « Pourquoi un abri ? Certains accueillants peuvent-ils rouler avec nous quelques jours ? D’autres souhaiteraient une soirée de retour de l’AlterTour, comment faire  ? Et les mairies ? »
Mathieu et Loïc conseillent, rassurent, encouragent. Sébastien nous aide à nous projeter dans nos parcours avec Openrunner. Les « anciens » redoublent d’imagination pour nous laisser un message du tonnerre de Brest sur la beauté des préparations d’échappées belles… A motiver un légume flétri !

Le militantisme cycliste, un travail de longue haleine…

Après la convivialité d’un repas partagé entre bonne franquette et salades 4 étoiles, Sylvie et Dominique nous offrent de beaux témoignages. Sylvie se bat avec son association pour faire appliquer les lois destinées à la circulation à vélo dans le 95, notamment la loi LAURE (Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie). Elle nous raconte ses deux années et demie de procédure et ses envolées lyriques sur la transition énergétique au tribunal administratif.

On fait comment pour prendre le temps ?

Pour se dépêcher de prendre le temps nous avons aussi choisi de nous poser autour d’ateliers de créativité sur tout ce qui se cachait derrière ce rapport au temps durant l’AlterTour. La richesse des points de vue, les sources de stress placées dans des recoins si variés, si différents, trouvaient leur chemin pour être posées en toute bienveillance… de beaux moments d’échange, d’expérimentation, de nouveaux outils aussi apportés par Claire, si enthousiaste de les partager.

Enfin, l’emploi du temps de ces deux jours a su se tordre, s’adapter, épouser les énergies et les mouvements de foule, en toute sérénité et bienveillance, histoire de savourer cette qualité humaine si spéciale et si séduisante… Je repars convaincue que des gens beaux il y en a tout plein tout plein, et cela fait tant de bien !

Anaïs