AlterTour pour écrire demain…

Mathieu Non classé

j6fX_OYS9eAPxilB7fWF8tyTQzMwjtMHFX-7B0USChgR=w873-h586-no

De Charleville-Mézières où nous saluons notre hôte d’un « hourrah » collectif en lieu et place d’un gros câlin qui eut rendu son chien trop jaloux, nous avalons sans sourciller les 42 kms de route nous séparant de Pouru St Rémy où nous attend un accueil des plus chaleureux. Emmanuel connait l’AT pour l’avoir déjà reçu en 2009 dans son alter-scierie. Aujourd’hui, c’est chez lui qu’il nous reçoit avec un grand panneau coloré « AlterTour bienvenue pour écrire demain » pour une après-midi de repos et un campement en bord d’étang des plus bucoliques.

Sophie, du collectif Sauvegardons nos écoles, nous narre brièvement les nombreuses actions militantes (de la grève de la faim aux séquestrations du DASEN et aux haies de déshonneur en passant par des die in sur la voie publique) tentées désespérément pour sauver les classes supprimées une à une au fil de la désertification du département, obligeant les jeunes à multiplier les temps de transport et ne faisant qu’amplifier le phénomène de l’exode rural.

Z’DANVOUZ’ECOLO œuvre pareillement pour préserver l’ensemble du territoire (service public compris) mais comment re-développer un département ? De plus en plus de citadins souhaitent s’installer à la campagne sans être toujours respectueux de la fragile nature et de ses habitants. Certains jeunes cherchent des terres pour s’y installer, alors… ?! Des idées sont lancées, quelques expériences échangées, et pour les néo-ruraux pas bien intégrés, un conseil d’ATcycliste, « organisez un accueil des nouveaux ! »

Pour terminer festivement cette journée, quelques chants lyriques de toute beauté (sans OGM évidemment !) suivis de deux groupes de rocks stars (non dopées) capables de se déchaîner jusqu’à l’aube-d’un monde nouveau !