photo de groupe le Pic Vert

Le Pic-Vert super-héros

Céline M Edition 2020, Auvergne-Rhône-Alpes, Environnement

La nature a trouvé son nouveau superhéros ! Là où vous en avez besoin, le Pic-Vert veille : un bâtiment délaissé, une mare à créer, un espace naturel à protéger, un projet de zone industrielle mal pensé ou un groupe de petits explorateurs curieux de la nature, il y est.

Depuis plus de 20 ans cette association basée à Réaumont œuvre pour redonner une place essentielle, autant dans les têtes que sur le territoire Voironnais/Bièvrois, à la nature et à la biodiversité.

Un réseau de 800 adhérents pour cette association de défense de la nature

Educateur et protecteur de la nature à ses débuts, elle a étendu son champ d’action à la gestion d’espaces de biodiversité et à l’intervention auprès de collectivités. Et ça marche ! Elle compte aujourd’hui 8 réserves de biodiversité, gère plusieurs espaces naturels sensibles, travaille sur le PLU avec des communes, s’entretient avec les candidats aux municipales.

Sa grande force : un réseau de plus de 800 adhérents qui enrichissent la connaissance de leur territoire d’action. Alors, qui sera le prochain pic-vert de la biodiversité ?

“ Il y a urgence mais il n’y a pas urgence à faire n’importe quoi !”

Dominique Venturini, Co-président du Pic-Vert

 “Avec tout ce qui se passe actuellement sur la planète, on nous dit qu’il y a urgence mais il n’y a pas urgence à faire n’importe quoi ! C’est tout le paradoxe.

C’est pour ça qu’on a envie de rencontrer les mairies, pour que nos actions soient pensées correctement et que ceux qui savent soient écoutés. On a besoin que ce soit efficace mais aussi pérenne. C’est une notion importante pour nous. 

(…) La démarche demande du temps et pour se dépêcher de faire les choses bien, il faut laisser au temps le temps.”

L’AlterTour rencontrera le Pic Vert le 9 juillet  à  La Buisse (38). Retrouvez toutes les informations sur le programme de l’AlterTour

Anne-Claire