L’AlterTour, qui rencontre les alternatifs, fait escale à Ecques

Mathieu Revue de presse, Édition 2015, Hauts-de-France, Lutte

Après Lille le 17 août, l’AlterTour fait étape à Ecques, jeudi 20 août. Il rassemble 250 participants pour un périple parti de Bar-le-Duc le 18 juillet et qui s’achèvera à Calais le 23 août. Des membres de l’Association intervillage pour un environnement sain (AIVES), qui lutte contre le projet de porcherie à Heuringhem, doivent les rencontrer.

2101337549_B976314823Z.1_20150819142720_000_GRB51HSJU.5-0Une cinquantaine de cyclistes parcourent la région à la rencontre d’initiatives alternatives. Sur la route depuis 2008, l’AlterTour rassemble cette année 250 participants qui se relaient durant cinq semaines. Ils sont partis le 18 juillet de Bar-le-Duc près de Nancy et arriveront le 23 août à Calais. Ils étaient lundi 17 août à Lille pour une action de désobéissance civile : ils ont placardé des slogans anti-pub pour dénoncer l’affichage illégal.

« Un juste équilibre entre militantisme et visite d’alternatifs »

Ils feront étape à Ecques, jeudi 20 août, après un repas avec les migrants à Norrent-Fontes. « On essaie d’avoir un juste équilibre entre le militantisme et la visite d’alternatives : particuliers, associations, squats… qui œuvrent en faveur de la transition écologique », explique Mathieu Fromont, coordinateur. Le public, éclectique, est plus ou moins averti. Ceux qui viennent avant tout pour le vélo sont une minorité. À coups de 30 kilomètres par jour, les altercyclistes font halte dans des fermes bio, des maisons éco et auto-construites, etc.

À Ecques, ils arriveront vers 19 heures pour planter le camp à la Sablonnière, sur un terrain privé. Suivra une soirée contes. Des membres de l’Association intervillage pour un environnement sain (AIVES), qui lutte contre le projet de porcherie d’Heuringhem, ont prévu de les rejoindre.

Source, la Voix du Nord : http://www.lavoixdunord.fr/region/l-alter-tour-qui-rencontre-les-alternatifs-fait-escale-ia37b0n2997782