Petite annonce champêtre : « Trouve la ferme de tes rêves ! »

AlterTour Edition 2020, Auvergne-Rhône-Alpes, Agriculture, Non classé

Après 67 kilomètres sous un soleil de plomb, les altercyclistes ont atteint Dommartin, aux confins de la Bresse, pour rencontrer Jocob, Sarah et leurs acolytes dans leurs ferme diversifiée. Et quel accueil ils ont eu ! Fontaines de boissons rafraîchissantes, bière, canapés et bouquets de fleurs des champs. De quoi leur redonner assez d’énergie pour découvrir le lieu, ni une ni deux. Cette fois-ci, le groupe a eu la chance de rester sur place une journée pour donner la main à la pâte, et ce n’est pas peu dire puisqu’il a fallu confectionner pizzas et brioches pour remplir les estomacs ! D’autres ont pu pincer, tailler, ramifier, rabattre les fruitiers pendants que d’autres encore désherbaient les jardins. Avant de commencer une belle soirée musicale, certains ont visité la microbrasserie de la Pérouze qui a étanché toutes les soifs jusqu’au bout de la nuit. Mais comme toutes les bonnes choses ont souvent une fin, le groupe a dû reprendre la route avec le cœur légèrement pincé puisque leurs formidables accueillants cherchent à céder leur ferme pour aller vivre d’autres aventures. La gazette de l’AlterTour vous livre donc une petite annonce tout à fait fortuite :

© Oriane Drouet

Jeune ferme d’à peine 5 ans, je dispose d’une surface de 11,5 hectares.
1,5 hectares sont dédiés au maraîchage, 6 le sont pour mon jeune verger qui n’a pas encore dévoilé tout son potentiel.
Les derniers hectares fourniront sous peu céréales et prairies certifiés bio.
Je ne transige pas avec les intrants chimiques, je veux rester pure et naturelle tout au long de ma vie.

Mais je ne suis pas qu’une surface, je suis tout un microcosme, fait de pain maison, de bière artisanale, d’animaux de ferme et de points de vente bien établis !
Viens donc me découvrir un soir d’été à notre petit bar de plein air ou à l’automne pour notre festival agri-culturel : festi’Perouze.

Mes anciens partenaires ont souhaité prendre un autre chemin plus en accord avec leurs projets personnels.
Fort de leur soutien, nous continuons d’entretenir une relation libre et de confiance.
Mais je souhaite rencontrer de nouveaux partenaires pour une relation durable et épanouie, afin de retrouver le bonheur des premières heures.
Polygamme et bi-curieux dans l’âme, je cherche des partenaires tactiles, sensuels, qui aiment le contact et chérissent la terre.
Je recherche ceux ou celles qui auront :
– La main verte pour s’occuper de mon petit jardin d’Eden,
– Le goût développé pour croquer les fruits défendus de mon verger,
– L’œil expert pour apprécier la rondeur de mes butes.

Jeunes, vieux, expérimentés ou non, je souhaite rencontrer une âme sensible qui aura le goût de me faire grandir et m’entretenir au rythme de mes douces saisons.
Je me laisserai attendrir par tous partenaires respectant mon corps sans cosmétiques ni plastiques.
Je souhaite une relation équilibrée, dans le respect du corps et du cœur.

Viens me voir, viens me rencontrer, je veux que me touches, je veux que tu sentes, je veux que tu me goûtes.


Ta future et dévouée,
La Pérouze. 


Pour plus d’infos: contacter gaecfermedelaperouze@gmail.com
http://www.cultivonslaperouze.org/