L' »AlterTour », un Tour de France alternatif, passe dans par Loire

Mathieu Auvergne-Rhône-Alpes, Édition 2014, Revue de presse

Un groupe de citoyens, de militants, de cyclistes a lancé en 2008 l’idée d’un « AlterTour ». Sans compétition et ouvert à tous, il permet d’aller à la rencontre d’initiatives citoyennes en faveur de la transition écologique. Aujourd’hui, première étape dans la capitale du cycle.

© Mouloud Aïssou, France 3 Rhône-Alpes Pour pédaler et militer !

L’AlterTour, c’est un groupe d’une cinquantaine de cyclistes de tous âges qui, chaque jour, parcourt une étape d’une cinquantaine de kilomètres en moyenne. Chacun s’inscrit librement pour faire autant d’étapes qu’il, le désire, en fonction de sa disponibilité. Il démarre cette année de Saint-Etienne.

Les cyclistes, arrivés hier après-midi, ont été hébergés le soir sur le site du Puits Courriot / Musée de la Mine où s’est tenu un débat sur le travail. De quoi se mettre en jambes à la veille du départ.

Ce matin, les altercyclistes ont pédalé en direction de Saint-Genest-Malifaux, pour une journée de réflexion et de festivités autour de la Semène, une rivière ligérienne dont le cours sauvage est menacé par un projet de barrage. A 15 heures, ce sera le moment du « Big Jump », un grand plongeon pour célébrer la baignade dans les rivières vivantes.

L’AlterTour passera la nuit au GAEC de Montravel, une ferme de Saint-Genest-Malifaux, pratiquant l’agriculture biologique et repartira demain pour Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire.

Puis les cyclistes chemineront jusqu’à La Rochelle, en traversant l’Auvergne, le Limousin, Poitou-Charentes. L’arrivée est prévue le dimanche 17 août.

© Mouloud AIssou, France 3 Rhône-Alpes Ici, pas de dopage, ni de compétition.

Dans la Loire, l’AlterTour s’appuie sur le Collectif Loire Amont Vivante, Ocivelo, la Frapna Loire, le CDAFAL, le Club des Pêcheurs Sportifs Forez-Velay,
le monde de la pêche récréationnelle, Loire en Transition.

Sandra Méallier

Source : France 3 Rhône-Alpes