Gimel-les-Cascades – L’AlterTour a fait une étape dans la cité

Mathieu Revue de presse

Récemment, une bonne vingtaine de cyclistes d’un « autre tour de France » a marqué une pause à Gimel. Cet AlterTour est porté par l’association AlterCampagne, son principe est très simple : traverser une partie de la France chaque été, à vélo, en défendant une consommation responsable, bio et locale.

Cet été, le parcours s’étire de Saint-Étienne à La Rochelle. Sans condition d’âge ni sportive et accessible à toutes et tous (parents, enfants, seul ou en groupe…), le but est de rencontrer, de relier des associations, des particuliers qui usent de solutions alternatives, qui défendent un mode de vie dans un esprit écologique et de préservation de l’environnement.

Tifennet trois des participants à l’AlterTour, qui ont fait une pause à Gimel, avant de repartir pour La Rochelle. – Dignac Jérôme

Échanges de savoirs, enrichissements personnels et mutuels ; les relais de ce tour sont l’occasion d’actions militantes et de soirées festives. Les cyclistes sont accueillis ici dans une ferme, là chez un particulier… Le groupe de cyclistes est en complète autogestion, suivi par deux fourgons de logistique : pas de chefs, chacun participe aux tâches quotidiennes ; et fait autant d’étapes qu’il le peut. Cette aventure confirme aussi chez certains l’envie de mener à bien un projet de vie alternatif.

Tifenn, relayeuse, a confié : « C’est certes un tour militant, mais pas le militantisme rugueux ou engagé comme on peut l’imaginer. Ce que j’ai ressenti, c’est l’accueil, de tout le monde, à bras grands ouverts ! C’est vraiment chouette ! J’ai découvert un esprit de confiance, de solidarité et de bienveillance comme jamais je n’avais connu ! » En résumé : un Tour sans dopage, sans compétition, dans l’entraide et la bonne humeur. Un « autre » tour, en somme…

Source : La Montagne