Étape du 10 juillet : Sainte Marie d’Alloix – Crolles

Mathieu Bière, Agriculture, Bourgogne-Franche-Comté, Édition 2011

Réveil tardif (à 7h30) car l’étape est courte en distance (mais pas en événements), petit déjeuner copieux, encore préparé par les locaux.

I) Trajet vers Crolles avec maints détours au milieu des cultures intensives. Le maïs dopé empeste déjà la porcherie !

Distribution de tracts et dévoilement par Julien du véhicule du futur (la bicyclette et sa remorque) au cœur du marché de Crolles.

II) Fabienne nous reçoit dans sa Ferme d’Antan au Buissoneys (Accueil Paysan) et nous sert son excellent vin de sureau à l’apéritif. Elle nous fait visiter la collection de Fiacres et la reconstitution d’un village des années 50 avec son épicerie, cordonnerie, boulangerie, Mairie, école et Poste ; c’est émouvant.

Repas en autonomie sur la terrasse.

III) Arrêt devant le temple de la technologie : l’énorme usine ST micro électronique de Crolles 2, posée au milieu de cette ancienne vallée nourricière du Grésivaudan qui est bordée par les massifs de Chartreuse et de Belledonne.

IV) Arrivée à la Brasserie du Chardon à Bermin ouverte exceptionnellement un dimanche pour accueillir l’AlterTour et un repère de « La bas si j’y suis » ;

Denis et Claudie nous expliquent la fabrication de leurs bières biologiques ; celle-ci s’étale sur 5 semaines et ils font environ 50 lots de 1000 litres /an, soit 1 par semaine depuis 2004 (ouverture). Le malt (orge dont la germination a été stoppée), le houblon, la levure et le sucre sont les 4 ingrédients de base ; on peut y ajouter des épices telles que la coriandre ou l’écorce d’orange. Ils écoulent facilement leur production auprès de revendeurs locaux et de la plateforme Satoriz d’Albertville.

Dégustation :

  • Chenevière : avec du chanvre
  • Grande chantourne : contient un peu de malt d’épeautre
  • Barbulle : bière blonde amère
  • Tête rousse : malt d’orge légèrement caramélisé
  • Roche noire : une part du malt très caramélisé.

Après cela, nous sommes chauds pour participer au repère !

V) Le thème est l’éloge de la lenteur ou la décroissance ;

Avec tous les habitués du Repère, nous confrontons nos idées pendant près de 2 heures. Voici quelques réflexions :

  • croissance de certaines choses et décroissance de ce qui est inhumain (François)
  • Transition plutôt que décroissance, beaucoup de choses joyeuses à faire (Julien)
  • 90% de la production de ST micro sert à des choses futiles nous rappelle le délégué syndical de l’entreprise ; sur les 4000 employés la grande majorité sont en CDD et le PDG qui touche 1 M€ /an fait du green washing en offrant 10 vélo électrique à son personnel !

La création des puces nécessite énormément d’eau de très bonne qualité (eau de la roche blanche) De ce fait, la commune de Crolles consomme autant d’eau que toute l’agglo Grenobloise.

  • Annonce de l’Ultra sieste aux Houches les 22 et 23 août.

VI) Claudie nous conduit jusqu’à la maison familiale située sous la dent de Crolles.

Installation des tentes, apéritif et repas en autonomie. La pluie s’invite et perturbe la partie de pétanque.

Marcelline