Un Tour de France alternatif a fait étape à Grenoble le temps d’une conférence

Mathieu Revue de presse

N’en doutez plus : si l’AlterTour est bien un tour de France à vélo, c’est là son seul point commun avec la Grande Boucle. S’opposant à toute forme de compétition, et de « dopage » (autant sportif qu’industriel ou financier), cette balade familiale en relais a pour but de sensibiliser le public aux thématiques écologiques et décroissantes. L’AlterTour, qui change chaque année de circuit, est parti de Genève le 3 juillet, et devrait rallier le plateau du Larzac au alentour du 6 août. Au total, environ 170 cyclistes de tous âges devraient se relayer pour venir à bout des 1200 kilomètres. Organisé par l’association AlterCampagne, le tour est accueilli lors de chaque étapes par un réseau d’organisations (Attac, objecteurs de croissance, EELV). Hier, c’était les « Amis de la Terre » qui les recevaient à la Maison du tourisme pour une conférence et un film autour du thème : « Grenoble 2030 ».

Le Dauphiné Libéré