L’Altertour passera début juillet à Annecy, Chambéry, Sainte-Marie d’Alloix et Grenoble

Mathieu Revue de presse

Avez-vous déjà entendu parler de l’AlterTour ? C’est en fait un tour de France alternatif et familial pour dénoncer le dopage sous toutes ses formes : dans le sport mais aussi dans l’agriculture productiviste et industrielle ou encore dans l’économie de marché. Cette manifestation itinérante à vélo est organisée par l’association altercampagne. L’idée est depuis 2008 d’inviter un maximum de cyclistes à parcourir chaque été les routes de France à la rencontre d’initiatives alternatives. Pour cette 4e édition, le départ se fera le 2 juillet à Genève et l’arrivée est programmée le 6 aout à Mondredon, dans le sud du pays. L’AlterTour passera le 6 juillet à Annecy, le 8 à Chambéry, le 9 à Sainte-Marie d’Alloix et le 10 à Grenoble. Durant l’étape Chambéry/Sainte-Marie d’Alloix, un arrêt sera fait aux Marches pour dénoncer le sacrifice de 33 hectares de terres agricoles pour la construction d’un golf. Ce sera suivi d’un pique-nique au lac Saint-André. Et à l’arrivée à Sainte-Marie d’Alloix, des échanges-débats seront proposés sur le thème de l’énergie hydroélectrique dans le Grésivaudan.