Étape du 27 juillet : L’Éco Gîte les Oies Sauvages et l’association Éoliennes en pays de Vilaine

Mathieu Non classé

Pause du matin à Questembert chez Francis et Anne, producteurs laitiers bio. On apprend qu’une ferme laitière conventionnelle ne produit qu’une calorie alimentaire pour une calorie d’énergie fossile importée sur la ferme (engrais, fuel, soja, etc.), alors qu’une ferme bio en produit deux pour une.

Le midi, repas chez Laure et Thierry Lafont, « paysans accueillants », Éco Gîte les Oies Sauvages, à Peaule, foyer de nombreuses luttes et d’alternatives. Magnifique jardin en permaculture créé par leur fils il y a à peine deux ans et déjà si riche de biodiversité.

L’éolien citoyen

A Saint-Etienne-de-Montluc : Débat sur l’éolien citoyen avec l’association Éoliennes en pays de Vilaine.

On nous présente un projet de deux sites de 4 éoliennes (permis de construire obtenus), petite installation pour des besoins locaux (8000 foyers, hors consommation publique ou industrielle), lancés dans le consensus après discussions dans toutes les communes et dialogue avec les opposants et les sceptiques. Dommage que la loi Grenelle 2 interdise à l’avenir ces petits projets pour servir les intérêts des gros industriels… Le montage financier du projet est d’inspiration coopérative. On retrouve la NEF et des Cigales, Club d’Investissements pour une Gestion Alternatives et Solidaire de l’Epargne, ainsi que Enercoop et l’Ademe dans une nouvelle association « Énergie Partagée » issue de cette expérience Bretonne.