Le dopage au milieu d’actions scientifiques contradictoires

Mathieu Non classé

Plusieurs altercyclistes des précédentes éditions, ainsi que de nouveau venus dans le relais, se sont retrouvés vendredi-soir à la Mairie du 2ème arrondissement.

Après le message d’accueil de M. le Maire Jacques Boutault, lui-même fervent utilisateur du vélo plutôt que d’un véhicule de fonction à moteur, la soirée a commencé par un petit historique et un rappel des « fondamentaux » de l’AlterTour.
La conférence-débat sur le dopage organisée et animée par Christophe Bonneuil semble avoir bien intéressé le public. On y a notamment rappelé les facteurs sociétaux et physiologiques qui favorisent le développement du dopage, montré que les sciences intervenaient de manière contradictoire dans ce dossier, soit comme la base de nouvelles techniques issues par exemple de la Génétique (rapportées par Christian Vélot), soit pour mettre au point des tests de détection – comme celui de l’EPO – (Françoise Lasnes).

Un grand merci aux intervenants, aux accueillants, et au public !