Le Manoir de la Grée les 11 et 12 juillet à Soulvache

Mathieu Édition 2016, Habitat, Pays de la Loire

Manoir de la gréeIl y a dix ans, Mata l’architecte et Christophe le charpentier, achètent en SCI, avec 21 autres personnes, les 5 ha du Manoir de la Grée en ruines, puis sa ferme sur 30 ha. Rejoint par d’autres, ce groupe évolue au fil des années. L’objectif est une expérimentation humaine, une forme de collectif, dans une dynamique écologique et d’autonomie. Autonomie ne voulant pas dire autarcie mais conscience de sa liberté et des choix faits. L’association des Amis de Plein Grée fédère de nombreuses activités avec des groupes voisins et les habitants locaux : des chantiers participatifs de restauration du manoir laissé 30 ans à l’abandon ; des formations en taille de pierre, en charpente ; la production d’énergie solaire, éolienne, et pourquoi pas hydraulique ; de l’agriculture céréalière et… des fêtes bien sûr ! Aujourd’hui Mata est paysan boulanger et Christophe construit un vélo solaire à quatre roues.

« La société s’est développée sur le mode de l’Avoir, il y a aussi l’Être. »

Manoir de la grée« Déjà le bâtiment et le manoir, on a toujours voulu les voir Communs. Le patrimoine ne peut pas être vu comme privé parce qu’il s’est construit avec plein de connaissances. Le partage de ces connaissances est important. Tout au long de l’aventure, nous n’avons pas partagé les mêmes choses. Le groupe a été très mouvant, aujourd’hui chacun expérimente son truc. En ce moment, il y a beaucoup de jeunes, un nouveau groupe. Ils ont envie de quelque chose de beaucoup plus communautaire. Ce n’est plus forcément mon cas, nos besoins évoluent. Il est important de rester attentif à ce qu’on partage et ce qu’on ne partage pas. La société s’est développée sur le mode de l’Avoir, il y a aussi l’Être – savoir être, savoir vivre, savoir faire. Les valeurs humaines c’est du bien commun. Et le territoire c’est aussi du bien commun. Les champs, les haies, les bois, les ruisseaux – un grand tout qu’on partage avec les animaux. »

Mata, habitant à La Grée depuis dix ans, paysan boulanger

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2016, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence.

Le Manoir de la Grée accueillera l’AlterTour les 11 et 12 juillet 2016 à Soulvache. Détail des étapes : ici