La Drômoise du nucléaire : pour que tous ceux qui aiment la Drôme, demandent l’arrêt de la centrale du Tricastin !

Mathieu Non classé

indexLa « Drômoise du nucléaire » aura lieu le samedi 2 et dimanche 3 juillet 2016.

C’est une animation que Frapna Drôme Nature Environnement met en place, pour demander l’arrêt de la centrale du Tricastin avec tous les partenaires qui voudront bien jouer. Un groupe de 10 adhérents partiront à vélo de Romans pour relier la FBFC au Tricastin par la ViaRhona. L’objectif est de faire un événement visible et médiatique, mais surtout d’aller à la rencontre des personnes nombreuses qui se baladent sur les voies vertes le week-end. Les cyclistes qui apprécient la qualité de vie générée par ces nouvelles voies vertes, partageront l’inquiétude de l’association en utilisant les affichettes publiées dans les dernières épines drômoises, décrivant quelques conséquences de la production d’électricité nucléaire (voir notre site internet).

Toutes les associations ou les citoyens qui soutiennent la démarche peuvent accompagner librement les dix adhérents dans le parcours. Les étapes permettant au public de rejoindre le groupe sont les suivantes (on peut les rejoindre en train avec son vélo) :

Samedi 2 juillet 2016
· Romans, gare SNCF (9h30) à Châteauneuf-sur-Isère, place de la Mairie (11h).
· Châteauneuf-sur-Isère, place de la Mairie (11h30), à Valence, fontaine monumentale (13h00).
· Valence, Fontaine Monumentale (14h30), à La Voulte, Office du Tourisme (17h) (par le Port de l’Epervière et le pont de Lônes).

Dimanche 3 juillet
· La Voulte, Office du Tourisme (9h) à Montélimar, gare SNCF (13h) (par Cruas).
· Montélimar, gare SNCF (14h30), à Tricastin, centrale EDF (17h30).
· De Tricastin, centrale EDF (18h), à Pierrelatte, gare SNCF (18h30).

Plusieurs points d’arrêt sont prévus pour échanger avec le public : à Romans (gare SNCF et établissement AREVA NP), à Châteauneuf-sur-Isère (place de la mairie), à Bourg-lès-Valence (place devant la médiathèque), à Valence (fontaine monumentale et port de l’Epervière), à La Voulte (place de l’office du tourisme), à Cruas (devant la centrale EDF), à Montélimar (parc en face de la gare SNCF), à Tricastin (devant la centrale EDF).

Le samedi soir les cyclistes feront halte à La Voulte qui se trouve à peu près à mi-parcours.

Êtes-vous prêts à soutenir cette action, la relayer dans votre réseau, et participer ?

Comme le fait Frapna Drôme Nature Environnement, il est important que tous ceux qui sont attachés à notre département et à notre région montrent leur engagement sur ce sujet. Il faut faire sortir la lutte anti-nucléaire du microcosme politique et associatif où elle reste malheureusement confinée : les cyclistes, les randonneurs, les pêcheurs, les amateurs de nature particulièrement attachés à notre environnement doivent désormais aussi se positionner entrainant toute la société française, à l’image de plusieurs pays européens. Il s’agit de contribuer à renverser l’opinion publique et mettre enfin les pro-nucléaires en marginalité dépassée, comme le sont désormais les climato-sceptiques.

N’hésitez pas à contacter Frapna Drôme Nature Environnement pour avancer ensemble.