AlterTour. De passage dans la commune de la Feuillée

Mathieu Bière, Bretagne, Édition 2016, Revue de presse

Une petite partie des très nombreux participants de l’AlterTour, lors de la visite de l’atelier Nomad’Yo, ont écouté attentivement les explications de Christophe Favrot sur sa façon de fabriquer ses yaourts végétaux.
Pour la neuvième édition de l’AlterTour, 250 à 300 « altercyclistes » se relaient pour sillonner les routes de Bretagne. Parti le 10 juillet de Notre-Dame-des-Landes (44), l’AlterTour 2016, tour cycliste des expériences alternatives, traverse actuellement le Finistère et a fait étape, vendredi, au village de Kerbruc, pour la pause-déjeuner.

Vivre le monde autrement

Répartis sur plusieurs circuits, avec des portions communes, ces « altercyclistes » étaient très nombreux au pied des monts d’Arrée. Leur objectif est de montrer que d’autres modes de vie et de relations sont possibles, plus solidaires, écologiquement et socialement durables. Une invitation à vivre le monde autrement et échanger autour de la thématique « Bien vivre, bien(s) commun(s) ». Après leur déjeuner, ils ont rencontré Laure Salaun, de Terre feuillantine, productrice de plantes médicinales et aromatiques, avec qui ils ont pu échanger sur sa façon de cultiver, récolter et travailler les plantes. Ils sont ensuite repartis à vélo, pour se rendre à la zone de Croas-an-Herry, où ils ont installé leur bivouac pour la nuit. Pendant qu’une équipe préparait le repas à base de produits bio, les autres ont visité la brasserie An Arlac’h, de Xavier Le Proust, ainsi que Nomad’Yo, le yaourt 100 % végétal sous licence « Creative commons », fabriqué à l’atelier de Christophe Favrot. Après une nuit de repos bien méritée, les « altercyclistes » ont pris la direction des Côtes-d’Armor

Source : le Télégramme