Dernière étape à Rennes pour l’altertour !

« La grande boucle » est certes terminée mais le tour de France des initiatives locales et solidaires, pas encore…
« Bien vivre, bien(s) commun(s) »

Pour sa 9ième édition, l’AlterTour sillonne les routes de Bretagne depuis le 10 juillet dernier au départ de Notre Dame Des Landes. Il propose aux citoyen-ne-s de découvrir en vélo toutes sortes d’initiatives dîtes alternatives et ce dans tous les domaines : agriculture, transport, construction, culture… Le but est clairement de montrer et de démontrer que d’autres modes de vie et de relations Humaines – avec un grand H – sont possibles. Solidarité et écologie sont les grandes thématiques abordées durant cette « mobilisation joyeuse » ayant comme fil rouge les « Biens Communs ».

Le parcours 2016 est bien lancé et touche à sa fin. Plus d’un millier de kilomètres avalés sur 42 jours pour une dernière étape ici à rennes ce week-end. L’AlterTour et Rennes en communs proposent donc à tous les Rennais-es une journée découverte des « acteurs alternatifs » et des « communs » du territoire avec deux temps forts : des parcours à vélo le matin, et un forum convivial l’après-midi, intitulé l’Université des Communs. Accueillie à la Maison de la Consommation et de l’Environnement, cette rencontre est ouverte à tous.
Plus d’informations :

Consultez le programme de l’édition 2016 pour découvrir le parcours de l’AlterTour.

Voici également le programme sur la région rennaise :
– le vendredi 19 août : http://www.altercampagne.net/?page_id=172&route=110
– le samedi 20 août : http://www.altercampagne.net/?page_id=172&route=108

« L’AlterTour est né il y a huit ans. L’initiative est issue de l’association AlterCampagne, qui avait été créée pour fédérer les associations et collectifs ayant participé aux Journées mondiales d’opposition collective aux OGM agricoles, entre 2004 et 2008.

L’objectif de l’AlterTour est de créer du lien entre associations ou collectifs porteurs d’alternatives dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, du transport, de l’économie et de la culture, à travers un « militantisme joyeux » et un mode de déplacement doux, le vélo.»

Source : Alter1fo

Ce contenu a été publié dans Revue de presse, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.