Les rendez-vous avec la collection Anthropocène sur Radio France, au Festival des Utopies Concrètes, et ailleurs…

Mathieu Non classé

Une reconnaissance…

Quelques semaines après le jour du dépassement écologique global (survenu le 8 août cette année), le Groupe de travail sur l’Anthropocène de la Société Internationale de Géologie a adopté fin août un rapport qui marque une étape majeure vers la reconnaissance officielle de l’Anthropocène comme nouvelle époque dans l’échelle des temps géologiques.

« Le téléphone sonne » de ce mercredi 14 septembre (19h20 sur France inter) abordera les marqueurs et les enjeux de ce basculement géologique de notre planète avec la participation de Christophe Bonneuil, animateur de la Collection Anthropocène aux Ed. du Seuil et Catherine Jeandel, océanologue.

Une performance…

Après la validation scientifique, devra aussi venir aussi le temps des changements de paradigmes et de civilisation… Les oasis, es résistance et les alternatives fleurissent déjà en tous lieux comme en témoignera à Paris le Festival des Utopies Concrètes, du 21 au 30 septembre. En ouverture de ce festival, le mercredi 21 septembre à 19h30 à La Générale (14 av. Parmentier, Paris 11e), une conférence-performance sur l’Anthropocène :

Ce qui nous arrive
par Christophe Bonneuil et John Jordan
Après nous le déluge ?
Que se passe-t-il quand le temps de la Terre et le temps des humains se téléscopent ?
La géologie fait-elle de la politique et la nature fait-elle l’histoire ?
Faut-il appeler « Anthropocène » le nouvel âge dans lequel nous sommes entrés?
Pourquoi pas plutôt « Occidentalocène » ou « Capitalocène » ?
Est-ce la fin du monde ou bien seulement la fin d’un monde ?
Et si la catastrophe avait déjà commencé depuis longtemps ?
Qui sont les victimes de l’Anthropocène ? Pourquoi et comment pourraient-elles demander justice ?
Et nous, que pouvons-nous faire ?

C. Bonneuil est co-auteur avec J.-B. Fressoz de L’événement Anthropocène. La Terre l’Histoire et nous)

John Jordan est artiste-activiste, membre du Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle, co-auteur avec Isabelle Fremaux des Chemins d’Utopie et habitant de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Des livres, des auteur.e.s et des débats…

Le petit dernier de la collection anthropocène, Comment les économistes réchauffent la planète, d’Antonin Pottier vient de paraitre, avec une préface de Gaël Giraud. Antonin Pottier sera l’invité de « L’économie en question » sur France Culture ce samedi 17 sept. à 12h. Il interviendra également le 21 septembre à l’AFD. A paraître tout prochainement aussi, un entretien avec A. Pottier dans Reporterre

Philippe Bihouix, auteur de L’âge des Low Tech (2014) et co-auteur avec Karine Mauvilly du Désastre de l’école numérique (août 2016, cf. entretien dans Libération) interviendra notamment :
– Le 20 octobre à 19h, à la Halle Pajol (Paris 18e) à l’invitation de Naturparif sur : « Croissance verte ou low tech : quelle innovation dans un monde contraint en ressources ? »
– Le 26 novembre à 15h30, Tribunes de la presse à Bordeaux, sur « Le pouvoir de la technologie »

Valérie Cabanes, auteure de Un nouveau droit pour la Terre. Pour en finir avec l’écocide (sortie le 6 oct 2016, préface de Dominique Bourg).

Romain Felli, auteur de La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe (2016, nominé au prix de l’essai des librairies Payot et de l’Hebdo) interviendra :
– les 21-22 octobre, au Colloque « Défis environnementaux: écosystèmes et changements climatiques », Casablanca, Maroc
– les 10-12 novembre, à la Conférence « Historical Materialism » à Londres
– les 2-4 février 2017, à la Conférence « Reclaim Democracy », à Bâle.
– le 1er mars, à l’Ehess Paris.

Sebastian Grevsmühl, auteur de La terre vue d’en Haut (2015) rejoint en cette rentrée le Centre National de la recherche Scientifique.

Clive Hamilton, auteur des Apprentis-sorciers du climat (2013) a récemment publié une tribune sur l’Anthropocène et sa définition dans la revue scientifique Nature.

Frédéric Neyrat, auteur de La part inconstructible de la nature (2016) travaille à l’édition américaine de son ouvrage.

Maxime Combes, co-auteur de Crime climatique stop ! (2015) et de Sortons de l’$age des fossiles ! participera dimanche 18 sept. à la manifestation contre le projet d’autoroute A45 tout en suivant de près la lente avancée des négociations à l’approche de la COP 22 au Maroc.

Pablo Servigne et Rapahel Stevens, préparent avec Gauthier Chapelle un nouveau livre pour 2017, poursuivant les analyses ouvertes dans Comment tout peut s’effondrer (2015)

Enfin, les 8-9 octobre, vous retrouverez plusieurs de ces auteurs soit au rassemblement de Notre-Dame-des Landes (44), soit au FEstival du LIvre et de la Presse Ecologiste (Félipé, 75)

N’hésitez pas à diffuser ces informations si elles vous semblent utiles à vos ami.e.s