Le Centre d’ailleurs, le Collectif Airpur et l’Hotel des Viles à Clermont-Ferrand

Mathieu Auvergne-Rhône-Alpes, Édition 2014, Environnement

Réveil très humide après un très fort orage dans la nuit… se poursuivant en forte pluie au sortir de la tente. Malgré cela, la bonne humeur est au rendez-vous et nous nous préparons – au rythme des gouttes – à quitter le « Centre d’Ailleurs ».

Rencontre avec le collectif Airpur, AlterTour 2014, photo de G de Crop

Rencontre avec le collectif Airpur, AlterTour 2014, photo de G de Crop

Eh oui, nous sommes attendus au centre d’incinération (proche Cournon d’Auvergne) par le Collectif Airpur qui va nous exposer l’incohérence du projet établi dans la région.

Le trajet commence par une succession de côtes et de descente à travers de très jolis vallons et une magnifique vue sur la chaîne du Puy.

Après s’être -un peu- trompés de route (sinon ce ne serait pas l’AlterTour hein !), nous sommes accueillis avec acclamations (et « petit déj bis ») devant le site.

A première vue, on peut déjà dire que ce bâtiment énormissisme ne s’inscrit pas du tout dans le paysage Auvergnat… Les contraintes locales (survol d’avion) ont limité la hauteur de cheminée à un niveau non acceptable (à peine 40 m), sans parler des types de composants relâchés dans l’atmosphère.

Il reste important de signaler que l’énergie du collectif reste un bel espoir (et est indispensable) pour provoquer les débats et faire évoluer les consciences.

Nous voilà repartis en direction de Clermont-Ferrand. Nous avons rendez-vous à l’Hôtel des viles. Après avoir franchis le porche, on y découvre un endroit surprenant ! Ce « squatte » est en fait une ancienne auberge de jeunesse.

Flo