Journée de repos du 6 août sur l’Échappée Belle à Dieulefit avec le Café citoyen artistique Mine d’Art

Mathieu Auvergne-Rhône-Alpes, Édition 2017, Culture, Echappée Belle

Manu, ingénieur du son, a ouvert son Café citoyen artistique « Mine d’Art »  dans une partie d’une ancienne fabrique de porcelaine située en lisière de la vieille ville, achetée voilà 2 ans.  A ses pieds la sémillante rivière « Jabron » se faufile au creux d’une berge verdoyante, décorée à l’occasion de la fête de la Nature de flamboyantes pulsatiles, de papillons et de hérons. La route la sépare de la petite terrasse du café.  La zone est inondable et le café fut inondé il y a deux mois.

Le café occupe une partie de l’ancienne bâtisse, en son centre, sur toute sa longueur jusqu’au cœur de la colline à laquelle est adossé le bourg. Là deux grottes ont été creusées par les anciens occupants pour exposer leurs œuvres. C’est dans l’une d’elles que les altercyclistes ont apprécié la fraîcheur – après, la veille, une journée écrasante de chaleur-, en attendant que Manu soit disponible ; les niches et éclairages de la grottes rappellent l’utilisation antérieure du lieu. Au fond, une vitre s’ouvre sur une source.

Au-dessus, les deux étages sont occupés par les habitations, studio d’enregistrement et bureau.

Manu est né à Dieulefit ce qui ne présente pas un avantage explique-t-il. Une pancarte en carton posée récemment sur le bord de sa terrasse invite les usagers à ne pas s’installer sur la terrasse voisine.  Après avoir travaillé seul pendant un an, il œuvre maintenant avec un collègue qui occupe le poste de barman.  Le café n’ouvrira dorénavant qu’à partir de 17 h, ce fut une erreur de faire l’ouverture dès le matin.

Manu travaille avec les associations de Dieulefit. Pour le moment, il songe stabiliser l’acquis, les festivals seront pour plus tard. La perception du café par les habitants est mitigée : les villageois apportent leur soutien, la commune le fait « oralement », les flics font leur tournée. Il aimerait mieux que ces derniers le conseillent. L’achat d’un décibelomètre a été réalisé récemment ….

Au tableau noir situé devant le café apparaissent les activités de la semaine :

– Ce samedi concert Fedayi Pacha
– Exposition du mois : Julian Thevenet
– Mercredi : jeux de société, poker, tournois…
– Jeudi : Karaoké
– Vendredi : les musiciens du coin viennent improviser.
– Chaque dimanche apéro-vinyles (prenez vos disques 10h-18h)

Actuellement, il n’est pas possible de salarier quiconque, mais les comptes sont bons. Les excédents sont réinvestis dans l’équipement : frigo, son …. L’association « familiale » (Manu et son père) s’oriente vers le statut d’entreprise pour la gestion du fonds de commerce. L’association poursuivra dans les activités culturelles. Une licence de débit de boissons vient d’être achetée.

Cet hiver, une sortie culture et ski sera peut être organisée.

Cette année, Manu et son collègue pourront peut-être pour la première fois prendre des vacances.

Le beau visage brun de Manu s’éclaire à cette perspective et il s’échappe pour préparer aux altercyclistes une assiette « végé » ou non, salade, fromage, pain, et pâté pour ceux qui le souhaitent.

Marido et Marie-Christine