Eco-quartier Vauban : une renommée internationale

Dutti Édition 2018, Énergie, Habitat

L’Ecoquartier Vauban accueillera l’AlterTour les 21 et 22 août (l’Echappée belle allemande). Pour plus d’infos consultez le programme.

Energie, eau, nature, mobilité, participation…

Après le départ de l’armée française de la caserne de Vauban, en 1992, cette friche de 38 hectares est transformée en écoquartier. Conception et construction se réalisent grâce à une participation citoyenne élargie. Aujourd’hui, 6 000 personnes habitent ce quartier internationalement connu. Côté énergie, l’utilisation du renouvelable et la production décentralisée priment, avec des bâtiments passifs, à basse consommation ou à énergie positive. La collecte des eaux pluviales est la norme.

À la fois dense et vert, il comprend des aires de jeux, des jardins partagés, un ruisseau, des toitures végétalisées, des salles communes, des zones économiques et d’autres sans voiture. Et pour cause : avec 190 véhicules motorisés pour 1 000 habitants, ce chiffre grimpe à 500 pour l’Allemagne. L’auto-partage est très répandu. Ici, on circule à pied ou à vélo. Tram, bus et voies cyclables relient le centre-ville. Willkommen !

Un quartier socio-écologique inventif

« Pour réaliser le concept de mobilité durable, tout en respectant les lois, il fallait être créatif : Vauban n’a pas une place de stationnement par logement, comme l’exigeaient les lois d’urbanisme de l’époque. Vivre sans les nuisances de la voiture est l’un des facteurs de la qualité de vie recherchée. Un grand espace vert sur lequel on pourrait construire un parking avec les places requises a été accepté par le conseil municipal comme “parking virtuel”. Le lobbying de l’association de quartier a payé !

Une autre idée innovante est celle des auto-promoteurs
 pour l’habitat groupé. La Ville a vendu environ 70 % des terrains constructibles aux différents groupes d’autopromoteurs. Cela 
a permis des constructions adaptées aux besoins de chacun, une variété architecturale originale, ainsi que la formation de “noyaux sociaux”. Cet esprit communautaire, où les mots d’ordre sont ouverture, communication et bon voisinage, se ressent toujours, malgré un certain renouvellement de la population.”

Astrid, habitante de Vauban directrice de Freiburg-Future-Lab

 L’Ecoquartier Vauban accueillera l’AlterTour les 21 et 22 août (l’Echappée belle allemande). Pour plus d’infos consultez le programme.