Chantier terre paille à l’Ermitage de la Petite Abbaye

Vincent Édition 2018, Énergie, Grand Est, Environnement

Après 36 km au travers de paysages faiblement vallonnés et de champs en monoculture à perte de vue, nous arrivons à Maison-en-Champagne pour un déjeuner bien mérité.

Nous rencontrons dans ce même village, Véronique Avia qui – au travers de l’association Maisons Paysannes de France, une association qui vise à conserver le patrimoine architecturale – a acquis une demeure en ossature bois datant du XVIIème siècle située à Saint-Jean-de-Boneval, dans les environs de Troyes. Après avoir intégralement démonté celle-ci et l’avoir déplacée jusqu’à Maison-en-Champagne, Véronique a commencé les travaux de reconstruction en 2013 dans l’idée de la restaurer à l’identique de l’originale.

Le groupe des altercyclistes n’était pas venu seulement pour visiter cette incroyable maison mais pour mettre ses mains dans le torchis. Le torchis c’est un mélange de terre argileuse et de paille, mélangée ensemble par les bonnes grâces de Nicolas, le cheval de trait ardennais de Véronique. Pour poser le torchis sur les murs préalablement montés, il faut humidifier le bois à l’aide d’une sorte de vaporisateur, on sculpte le torchis sous forme de boudin, on le mouille jusqu’à ce qu’il ait la consistance souhaitée et on le pose sur l’ossature. Rien de plus simple… Bon, ça ne nous a pas empêché qu’un mur ou deux s’effondrent, comme quoi même les choses les plus simples nécessitent un temps d’apprentissage ! De cette expérience, nous avons notamment été marqués par cette possibilité formidable de construire, ou restaurer, une maison en utilisant uniquement des matériaux locaux, disponibles et de ces propres mains (avec certes l’aide de certains sabots). La nature est prolixe, et quand on prend le temps on arrive à des résultats surprenants avec très peu de matériel. N’hésitez pas à contacter « L’Ermitage de la Petite Abbaye » et passer pour filer un coup de main, le chantier est ouvert tous les weekends… quand il fait beau !

Le soir notre petit groupe a encore roulé quelques kilomètres pour rejoindre Couvrot, où nous avons installé notre campement sur un terrain de foot prêté par la mairie et avons eu le plaisir d’assister à un concert de La Buse et au women show de Jessica sur les alternatives.

Claire et Vincent