22 août à Muttersholtz

Sylvie F Édition 2018, Énergie, Grand Est

Rencontre avec les élus

L’AlterTour fait étape le mercredi 22 août à Muttersholtz un petit village d’Alsace de 2040 habitants situé entre Mulhouse et Strasbourg. Ce village a accueilli un des premiers barrages hydroélectriques d’Europe en 1892 et à un été un pionnier de l’écologie suite à la découverte de la richesse la biodiversité de l’écosystème des prairies environnantes au début des années 70. C’est probablement cette histoire particulière qui a permis aujourd’hui à cette petite commune de développer une vision écologiste ambitieuse et réaliste. 

Efficacité énergétique et renouvelable

Les trois représentants de l’équipe municipale ont présenté à des altercyclistes attentifs les différents aspects de sa politique énergétique. Le travail de la mairie sur la réduction des consommations d’énergie en optimisant l’éclairage public et l’isolation des bâtiments communaux a ainsi permis de réduire de 50 % la facture énergétique. En complément la commune retourne à ses origines puisqu’elle installe actuellement 3 turbines sur deux petits barrages qui, avec les panneaux photovoltaïques déjà présents permettront de produire autant d’énergie que la consommation de la commune (hors habitation). 

Une biodiversité chouchoutée

Pour favoriser la biodiversité, la mairie a travaillé sur l’enherbement, les tontes ne se faisant plus que sur les bords des espaces en herbe favorisant le développement des insectes et ainsi celui des oiseaux. Cette mesure a dû nécessiter un peu de pédagogie auprès de habitants, mais ceux-ci finissent petit à petit par l’accepter. D’ailleurs l’opération 1 m² pour la biodiversité qui consiste à ce que les habitants laissent au moins 1m² non tondu dans leur jardin représente aujourd’hui une surface de 6000 m² !

Le travail de la mairie s’est également structurée autour des trames verte et bleue, le remembrement tardif de 1998 a ainsi été l’occasion de recréer des mares et de reconstruire un corridor écologique. Cela a aussi été une opportunité de consolider la ceinture de vergers qui entoure le village. Aujourd’hui ces mesures font leur preuve et des espèces reviennent. 

Les altercyclistes ont pu gouter aux bénéfices de ces travaux puisque la présentation s’est terminée par un verre de jus de pommes locales pressées dans l’atelier de la commune ouvert au public, ils sont allés se rafraichir dans la rivière.