Amener la culture en milieu rural avec le Théâtre de la Gargouille

Mathieu Edition 2019, Culture, Nouvelle-Aquitaine

Les Altercyclistes se prélassent sur l’herbe tendre à l’ombre du noisetier et de la roulotte, tout en écoutant Christine nous conter l’aventure du théâtre de la Gargouille.

40 ans de militantisme joyeux et créatif

La troupe de la Gargouille a fêté ses quarante ans d’existence. Dix-sept personnes en font partie, réunies par une même volonté d’amener la culture en milieu rural, et portées par un militantisme joyeux et créatif. Il faut aller au devant des gens, nous explique Christine, afin de faire fructifier l’imagination de tous. Le théâtre de la Gargouille s’est ainsi doté d’un grand chapiteau jaune soleil qu’elle déplace au grès des saisons et des villages du Sud-Ouest. Elle reste en moyenne entre deux et trois semaines dans un lieu, jouant les pièces de son répertoire (qui va du théâtre classique à des créations contemporaines), dynamisant ainsi toute la vie locale, et animant en outre, des ateliers de cirque et de théâtre pour les enfants des écoles. Elle organise aussi un festival annuel à Bergerac, le festival « Résidence nomade », titre paradoxal qui illustre bien l’originalité de leur projet.

La création, on y goûte !

L’après-midi, les altercyclistes volontaires peuvent suivre des ateliers de cirque ou de théâtre. Certains d’entre-nous passent ainsi avec une étonnante facilité de la selle au trapèze. Et pour couronner cette journée et ces rencontres, le soir, nous assistons à une des créations de la troupe qui mêle saynètes poétiques, et numéros de cirque, avec pour fil conducteur la voix chaude et émouvante de Christine, qui s’accompagne à l’accordéon. Voilà, dans les faubourgs de Bergerac, un petit havre de nature dédié à l’imagination et à la poésie. Merci au théâtre de la Gargouille pour ces moments !

Escapade à la Ferme de la Coutaude

Dans l’après-midi certains d’entre-nous remontent à bicyclette et s’éloignent de Bergerac pour aller visiter la Ferme de la Coutaude à Sadillac, qui fabrique des produit laitiers bio, fromages et yaourts. Leur cheptel comprends cinq cochons, des vaches, qui paissent sur des pâturages tournants et dynamiques. Ils fabriquent également une farine d’épautre très fine, particulièrement prisée par les amateurs de bon pain. Toute leur production est faite à la main. Ils écoulent leurs produits par le biais d’AMAP, vont sur les marchés de Bergerac et Figeac, ce qui leur permet également de présenter la pédagogie de leur projet de production. Ils alimentent aussi quelques restaurations collectives de la région. Une belle rencontre également dans ce beau coin de Gascogne !

Marion et Théo