Centre-Val de Loire : l’AlterTour, pour aller à vélo vers un monde écologique et solidaire

Mathieu Edition 2020, Centre-Val de Loire, Revue de presse

L’AlterTour propose des vacances à vélo d’un autre genre… Pendant que certains rêvent d’un monde plus écologique et plus solidaire, d’autres enfourchent leur vélo et vont à la rencontre des initiatives, des alternatives et des projets de transition qui existent ici ou là…

Quelques jours avant le Tour de France (décalé cette année en raison de la crise du coronavirus) a lieu un autre tour. Il s’agit de l’AlterTour et il se veut le premier « Tour de France des Alternatives à vélo ». Vous l’aurez compris : rien à voir avec la compétition sportive. L’idée est d’aller à vélo, ça vous l’avez compris aussi, à la rencontre des alternatives, entendez par là des initiatives porteuses de solutions de la transition écologique et sociale dans les domaines de l’agriculture, l’économie, l’énergie, le transport, l’habitat, le travail et l’éducation. L’objectif est aussi de « soutenir des lieux de résistance où des collectifs dénoncent des projets climaticides, menaçant les terres agricoles, biodiversité ou site naturels. »

Pour cette 13ème édition, plus de 400 cyclistes sont partis de Grenoble (Isère) le 8 juillet et rejoindront la ville d’Argenton-sur-Creuse dans Indre pour une arrivée prévue le 22 août 2020, soit un périple de 1 200 km.

L’AlterTour 2020 • © Isabelle Chapuis/ AlterTour

Un tour itinérant à vélo pour la transition écologique et sociale

L’objectif de ce tour est de promouvoir le vélo, un moyen de transport écologique et accessible à tous mais aussi, en temps climatiques troublés, de prendre du recul, de réfléchir, de prendre le temps de se poser des questions sur le système économique dans lequel nous vivons. Après 3 à 4 heures à pédaler, les participants font des haltes pour voir des alternatives, regarder des projets porteurs de solutions pour la transition écologique et sociale, visiter des entreprises coopératives, rencontrer des producteurs bio et des collectifs citoyens, mettre la main à la pâte lors de chantiers participatifs et aussi susciter des événements : temps festifs, concerts, conférences, débats, projections de film…
C’est ainsi que dans notre région, l’AlterTour passera à la ferme maraîchère en agriculture bio « De La Fourche à La Fourchette » en centre ville de Chalette-sur-Loing dans le Loiret le 8 août puis visitera le lendemain l’Oasis du Dragon à Germigny-des-Prés avant une soirée festive prévue sur le site de la Binette à Bou pour consacrer la journée du lundi 10 « aux luttes passées, présentes et à venir contre l’artificialisation et la privatisation du monde : le pont de Mardié, le nouveau terrain de BMX à La Chapelle-Saint-Mesmin, le SCOT de la métropole orléanaise et son projet d’artificialisation de 845 hectares, l’eau à la métropole d’Orléans, le village Oxylane/Décathlon à Saint-Jean-de-Braye, la piscine de déchets nucléaire à Belleville » avant de rencontrer le Comité de défense de la gare d’Argenton Sur Creuse. Les vélos traverseront les départements du Loiret, du Loir-et-Cher, de l’Indre-et-Loire et de l’Indre.

« Autogestion et simplicité volontaire »

L’AlterTour est préparé par des bénévoles en autogestion. Pour participer au tour, il n’y a pas de limite d’âge. La vie quotidienne est organisée de façon participative. Au quotidien, chacun participe au fonctionnement, consomme éco-responsable c’est-à-dire biologique, local et végétarien et dort sous tente chez les accueillants.
Depuis 2008, le tour est organisé chaque été depuis 2008 par AlterCampagne. Cette association a été fondée en 2004 par un collectif d’associations à la suite des journées de mobilisation contre les OGM.

AlterCampagne est destinée à informer les citoyens sur les conséquences pour l’environnement, la santé et la société du dopage sous toutes ses formes : de l’agriculture par les pesticides, de l’économie par la publicité, de l’énergie par le nucléaire, de la finance par les paradis fiscaux…
Créé au départ en opposition au Tour de France, l’AlterTour cherche à promouvoir la coopération, la solidarité et l’action non-violente.

Association AlterCampagne

L’AlterTour est ouvert à tous et à toutes

Ce tour à vélo se veut accessible à tous, sans condition d’âge ou de niveau. L’idée est de découvrir un lieu différent chaque jour. La caravane de vélos est suivie par deux véhicules qui transportent bagages, nourriture et… les altercyclistes fatigués.
Pour pédaler sur le tour, il faut s’inscrire et participer financièrement (en fonction de ses revenus) pour payer les dépenses de nourriture (bio et locale), les droits d’entrée pour les visites et les activités. L’AlterTour se finance entièrement sur les inscriptions.*

En Centre-Val de Loire

Le Tour arrive de l’Yonne le samedi 8 août. L’AlterTour fera étape dans le Loiret, le Loir-et-Cher, l’Indre-et-Loire et l’Indre entre le 9 et le 22 août.
Dimanche 9 août : de Chalette-sur-Loing à Mardié (Loiret). 66 k. Le Collectif Village de La Loire
Lundi 10 août : Mardié (0 km). Le Collectif Village de La Loire.
Mardi 11 août : de Mardié à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin (Loiret). 24 km. Le Jardin partagé le Coquelicot et la Maison Intergénérationnelle Anne et Siméon
Mercredi 12 août : de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin (Loiret) à Saint-Jean-Froidmentel (Loir-et-Cher). 61 km. Le Moulin Bleu
Jeudi 13 août : de Saint Jean Froidmentel (Loir-et-Cher) à Saint Agil (Loir-et-Cher). 30 km. Les habitants et Collectifs de Saint-Agil.
Vendredi 14 août : Saint-Agil (0 km). La Ferme des Beauvais, les habitants et les Collectifs de Saint-Agil
Samedi 15 août : de Saint-Agil (Loir-et-Cher) à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher). 38 km. Le Comptoir des Cocottes et la Guinguette de Thoré-la-Rochette.
Dimanche 16 août : de Thoré-la-Rochette à Monthou sur Bièvre (Loir-et-Cher). 56 km. La Ferme de la Guilbardière
Lundi 17 août : Monthou-sur-Bièvre (0 km). La Ferme de la Guilbardière
Lundi 17 août : Monthou-sur-Bièvre (0 km) La Ferme de la Guilbardière
Mardi 18 août : de Monthou-sur-Bièvre à Dolus-le-Sec (Indre-et-Loire). 59 km. La Coopérative de Belêtre
Mercredi 19 août : de Dolus-le-Sec (Indre-et-Loire) à Pellevoisin (Indre). (60 km)
Jeudi 20 août : Pellevoisin (0 km). Les Relais de Pas Sages
Vendredi 21 août : de Pellevoisin à Châteauroux (Indre). 34 km. Château Roule, Map36 et la Monnaie locale La Lignière
Samedi 22 août : de Châteauroux à Argenton-sur-Creuse (Indre). 41 km. Comité de défense de la gare d’Argenton

Dans le Loiret

L’AlterTour 2020 passera par Chalette-sur-Loing, Germigny, Jargeau, Mardié, Bou, Orléans, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Le « peloton » est attendu à la ferme maraîchère en agriculture bio « De La Fourche à La Fourchette » en centre ville de Chalette, le 8 août. Le lendemain, visite de l’Oasis du Dragon à Germigny-des-Prés, puis, une soirée festive est prévue à l’arrivée, sur le site de la Binette à Bou. La journée du lundi 10 août sera consacrée aux luttes passées, présentes et à venir contre l’artificialisation et la privatisation du monde (le pont de Mardié, le nouveau terrain de BMX à La Chapelle-Saint-Mesmin, le SCOT de la métropole orléanaise et son projet d’artificialisation de 845 hectares, l’eau à la métropole d’Orléans, le village Oxylane/Décathlon à Saint-Jean-de-Braye, la piscine de déchets nucléaire à Belleville….)

L’#AlterTour https://t.co/0asfsbdHCi passe par chez nous ! Amis cyclistes, amoureux de la Loire et de la nature, RDV entre Jargeau et Bou le dimanche 9 août. #velorution pic.twitter.com/3U9yfnPzbD

— DECIDONS EN COMMUN FRANCE INSOUMISE ORLEANAIS (@Orleansencommun) August 3, 2020

Association AlterCampagne

L’association a été crée en 2004 à aujourd’hui fondée en 2004 par un collectif d’associations à la suite des journées de mobilisation contre les OGM. AlterCampagne est destinée à informer les citoyens sur les conséquences pour l’environnement, la santé et la société du dopage sous toutes ses formes : de l’agriculture par les pesticides, de l’économie par la publicité, de l’énergie par le nucléaire, de la finance par les paradis fiscaux… Créée au départ en opposition au Tour de France, l’AlterTour cherche à promouvoir la coopération, la solidarité et l’action non-violente.
Depuis, l’AlterTour roule sur un parcours différent chaque année. Il accueille aujourd’hui 420 cyclistes au cours de l’été.
Un tour préparé par des bénévoles, en autogestion
L’AlterTour est préparé par des bénévoles qui se retrouvent toutes les 6 semaines à l’occasion de réunion de préparation de l’évènement. L’association fonctionne en autogestion : chaque membre peut prendre part aux décisions, qui sont adoptées au consensus.
L’association n’a pas de président, mais un Collège Solidaire. Ses membres sont désignés à l’occasion de l’Assemblée Générale et gèrent collectivement l’association.

Isabelle Racine, France 3 Centre Val de Loire