L’AlterTour, périple à vélo autour d’initiatives écologiques et solidaires, a fait étape dans le Haut Nivernais

Mathieu AlterTour, Bourgogne-Franche-Comté, Edition 2020, Revue de presse

Agir pour un monde plus écologique et solidaire. L’AlterTour, dont la treizième édition a fait étape, mardi 4 août, dans le haut Nivernais, est aussi là pour ça.

Marlène habite Nantes, Marion La Rochelle (et bientôt Toulouse !), Aurélie, Célia et leurs deux enfants, Barnabé et Noëlia, la banlieue de Grenoble. Ils ne se connaîssaient pas avant de démarrer la treizième édition de l’Alter Tour, mercredi 8 juillet à… Grenoble, pour la boucler samedi 22 août à Argenton-sur-Creuse.

« L’AlterTour, c’est un périple à vélo. Ce qui nous pousse à faire ce tour, c’est notre envie commune d’aller à la rencontre de divers projets de transition. Cela va de l’agriculture bio, à la mobilité douce, en passant par la culture et le vivre ensemble », a expliqué, mardi 4 août, à Tannay, Axel, de Nevers. « Une façon comme une autre de découvrir certaines richesses insoupçonnées du département. »

Depuis le début et jusqu’au derniers coups de pédale dans la Creuse, les participants (une soixantaine mardi de Brassy à Clamecy, via Anthien) découvriront des lieux où l’on vit concrètement la transition écologique.

Expérience collective et enrichissante

« C’est quand même un an de travail pour tout organiser, prendre contact, notamment, avec les structures pouvant nous accueillir, les mairies des communes et villages. Le confinement ne nous a pas facilité la tâche. Mais l’essentiel, c’est d’être là. »

La future Toulousaine Marion était ravie par ce bon déroulement des opérations. « C’est un belle expérience collective. Nous venons tous d’horizons différents. Et on fait ça tous à notre rythme. C’est très enrichissant, aussi, de rencontrer toutes ces associations, ces structures engagées pour la plupart. »

Hier soir, au camping de la cité des Flotteurs, tout ce joli monde a pu deviser avec l’équipe de la boutique bio la Graineterie, forcément très intéressée par ce que véhicule l’AlterTour.

Un chiffre. Quatre cents cinquante personnes auront participé, en tout, à l’ensemble des étapes.

Pierre Brérard, Le Journal du Centre