Plateau de Saclay : terres agricoles en danger

Julie Agriculture, Île-de-France, Environnement, Lutte

Lorsque nous sommes passés à Saclay avec l’AlterTour en 2018, j’ai découvert l’ampleur des dégâts… et surtout le désastre à venir, avec la ligne 18 du Grand Paris Express. J’ai décidé de m’engager, j’ai rejoint le Collectif Citoyen contre la Ligne 18.

Un métro inutile, qui urbanisera tout un plateau agricole

Le point sur la situation : La ligne 18 relierait Orly à Versailles signera la fin de l’agriculture sur le plateau de Saclay. En effet, les constructions prévues autour des gares, et la pression immobilière liée à l’arrivée d’un métro conduiront inéluctablement à la bétonisation de ces terres agricoles, qui sont pourtant parmi les plus fertiles d’Europe.

Mais pourquoi détruire ce patrimoine commun ? Pour la Société du Grand Paris, la ligne 18 est justifée par l’existence du Campus Paris-Saclay. En réalité, ce metro de prestige est totalement surdimensionné et ne répond pas aux besoins des habitants. Par exemple, la ligne est Est-Ouest alors que les besoins de déplacement sont Nord-Sud. Avec son coût pharaonique (4,7milliards d’euros), le projet se fait au détriment des transports existants pour lesquels les investissements urgents ne sont pas réalisés. Le projet prévoit aussi d’importantes infrastructures routières qui viendront boucler le tronçon manquant de la francilienne et ainsi favoriser la voiture individuelle. La ZPNAF (Zone de Protection Naturelle Agricole et Forestière) qui prétend protéger les terres encore épargnées est en fait très fragile juridiquement et peut être remaniée au gré des gouvernements successifs.

Un recap en vidéo du Petit ZPL, média indépendant de Palaiseau :

Pour plus d’info, je vous recommande cet excellent article de Reporterre

Pourtant des alternatives existent

Les vraies solutions, mieux adaptées aux besoins, moins onéreuses et plus respectueuses du territoire agricole, ce sont la rénovation du réseau existant (RER B et C), l’amélioration et le prolongement des lignes de bus en site propre (avec une voie dédiée), la création de connections plateau-vallées assurant un rabattement efficace vers les RERs… Mais elles n’ont pas fait l’objet d’étude approfondie.

Pour faire connaître ces alternatives qui éviterait la destruction des terres agricoles, des citoyens se mobilisent depuis 15 ans : en répondant aux enquêtes publiques, en participant aux réunions de concertations, en écrivant aux élus… Mais la SGP refuse tout dialogue avec les habitants.

C’est insupportable de voir ces terres agricoles sacrifiées au profit des géants du BTP et des rêves de grandeur de nos représentants politiques. Ces terres sont notre patrimoine commun. Quand on aura tout bétonné, qu’est-ce qu’on va manger ? On nous parle de « résilience des territoires », de « relocalisation », d’ « autonomie alimentaire »… mais quand il faut le traduire en actes, ces paroles s’envolent.  

Mobilisation du 6 mars sur le plateau (Crédit photo : Collectif Eau VSQY)
Avec le Collectif Citoyen contre la Ligne 18, la lutte s’organise

En octobre, des membres d’Extinction Rebellion ont bloqué le démarrage des travaux et ont installé un campement temporaire à Villiers-le-Bâcle. Le « Collectif Citoyen contre la Ligne 18 » est alors créé. Informer les habitants, interpeler les élus, mobiliser les citoyens, déposer des recours juridiques… La tâche est grande. Nous organisons aussi des balades découverte du Plateau de Saclay et de ses enjeux. Le collectif dénonce les mensonges de la Société du Grand Paris car elle adopte un discours « vert » présentant ce projet comme respectueux des terres agricoles. Un comble.

Une nouvelle enquête publique aura lieu au printemps, une nouvelle étape pour mobiliser les citoyens.

Les terres de Saclay ont besoin de vous

Europacity avait fait connaître le Triangle de Gonesse, le Plateau de Saclay lui, compte sur vous pour gagner en notoriété!

➡️ Signer la pétition : un petit geste, qui peut peser beaucoup !

Pour sauver le plateau de Saclay, nous disons NON à la ligne 18 ! change.org/non-a-la-ligne-18

A partager autour de vous.  Merci !!

➡️ Nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications

La page facebook du Collectif Citoyen contre la Ligne 18 et son compte twitter

➡️ Rejoindre le Collectif Citoyen contre la Ligne 18 à l’artificialisation des terres :

Envoyez- nous un mail à cessezlaligne18 (at) riseup.net

Crédit photo (haut): Eric Coquelin