Triangle de Gonesse : une ZAD et un serment

Sylvie F Agriculture, Île-de-France, Lutte

L’AlterTour était passé sur le triangle de Gonesse en 2018 pour soutenir le Collectif Pour le Triangle de Gonesse. Depuis, Europacity a été abandonné… Mais les terres de Gonesse sont à nouveau menacées d’urbanisation par la ligne 17. La lutte continue.

Exit Europacity… vive la gare en plein champ ?

Europacity, un méga centre commercial et de loisirs sacrifiant 80 ha de bonnes terres agricoles, cultivées depuis des millénaires aux portes de Paris. Un non-sens pour l’environnement ! Après 14 ans de lutte d’un ensemble d’associations, dont le CPTG, le projet est abandonné par Macron en novembre 2019.

Mais les extractivistes n’allaient pas en rester là. Il reste la ligne 17 du métro du Grand Paris et sa gare en plein milieu des champs, à 1,7 km du premier habitant ! La zone ne peut être habitée, car elle est exposée au bruit des avions de Roissy et pourtant les travaux ont commencé en 2020.

L’alternative : le Projet CARMA

Et pourtant, il existe un magnifique projet alternatif : le projet CARMA (Coopération pour une Ambition Agricole, Rurale et Métropolitaine d’Avenir) avec des pistes concrètes de mise en valeur de ces terres agricoles situés entre Le Bourget et Roissy.

“Constituée d’ingénieurs agronomes, d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes, d’agriculteurs et d’acteurs associatifs, l’association CARMA propose que les champs du Triangle de Gonesse deviennent, au travers de ses fermes-pilotes, l’un des premiers maillons d’un réseau d’agroécologie en Île-de-France. Parmi les débouchés figure l’approvisionnement de la restauration collective en produits bio et labellisés, anticipant ainsi l’objectif de 50% prévu à horizon 2022 par la Loi sur l’alimentation.”

“Des fermes de maraîchage, d’horticulture et de céréaliculture, des vergers, de l’élevage, des jardins familiaux et associatifs, des conserveries et des brasseries peuvent démarrer tout de suite. Un tel projet créerait des emplois non délocalisables et qualifiants dans une zone fortement touchée par le chômage et la précarité.”

ZAD à Gonesse

Face au démarrage des travaux… plus d’autre solution que d’installer une ZAD à proximité de l’emplacement de la gare, pour veiller au grain.

Du 7 au 24 février, la ZAD a tenu, malgré la neige, le froid, les interdictions. Des dizaines – voire des centaines – de personnes sont venues passer une heure, une journée, une nuit. Chacun.e apportait des matériaux, des outils, de la nourriture pour soutenir la ZAD et ses occupants. Et puis Valérie Pécresse a exigé l’expulsion.

Le Serment du Triangle, la lutte continue

➡️ Signez le Serment du Triangle :

Les 110 ha de terres agricoles acquises par l’Etablissement public foncier d’Ile de France doivent être considérés comme patrimoine commun. En conséquence, “je m’en déclare copropriétaire” et «responsable du vivant qui les habite”.

➡️ Rejoignez les mobilisations :

La lutte continue avec des rassemblements le dimanche sur le triangle, pour préparer les actions futures. Nous sommes un groupe d’altercyclistes à nous y retrouver régulièrement. Soyons plus nombreux !

NON à la gare en plein champ, OUI à la gare pour les gens !

Crédit photo (haut) : CPTG.