Le bien être au fond du pré

AlterTour Agriculture, Edition 2021, AlterTour

En arrivant à proximité de l’étable du Jardin de Trèfle, nous sommes accueilli.e.s par le plus agile chat de la ferme, du haut de ses trois pattes quel modèle de résilience ! 

Les vaches de Pierre et son équipe pâturent toute l’année en plein air, elles sont sollicitées uniquement le matin pour la seule traite de la journée. Les éleveurs aiment à dire qu’ils sont de simples restaurateurs pour leurs vaches, elles leur fournissent leur lait contre bons soins et de la nourriture lorsque les prés sont endormis en hiver. Le pâturage est pratiqué en tournant dynamique, à l’aide d’un fil avant, tous les trois jours les vaches avancent dans le pré pour permettre le renouvellement des prairies. Les nourrices pâturent de leur côté avec les quelques veaux. Toutes les vaches de la ferme ont l’opportunité d’élever au moins un veau dans leur vie. 

Il parait qu’ça t’gène de jouer dans la boue ! 

La plupart des bâtiment de la ferme sont anciens et construit à partir de techniques de constructions ancestrales, comme le torchis. Plusieurs murs commencent à montrer des faiblesses. Certain.e.s altercyclistes ont pu mettre la main à l’argile pour commencer les réparations des murs intérieurs de l’étable.

Aïe Ouïlle… En short dans les orties !

Une partie de l’équipe a procédé à la cueillette d’orties pour alimenter le séchoir. Ces plantes séchées par le séchoir solaire fabriqué maison permettent d’agrémenter les tomes de la ferme. 

Place à la musique 

Plusieurs voisins et personnes de passage ont pu profiter avec les altercyclistes d’une soirée pour apprendre les danses traditionnelles bretonnes avec l’aide de Marion (animation danse) et Tristan (musique). Au menu, le tourniquet, le cercle circassien, etc. L’ambiance était au rendez-vous, jusque tard dans la nuit, certains auront sûrement du mal à pédaler le lendemain !

Elise