Bienvenue à la ferme

Carlotta Agriculture, Edition 2021, AlterTour, Normandie

Une ferme en ville ! 

Pour cette journée du 4 Août, les cyclistes quittent à regret la Ferme du Bois Landelle en direction du sud. Après une côte qui marquera les esprits et les mollets, le groupe est chaleureusement accueilli à la ferme du Petit Changeons à Avranches. Une ferme à deux pas du centre ville ?! Et oui ! Dans une petite rue comme les autres se niche cet écrin de verdure et de sourires. Chiens et poules gambadent joyeusement, et un adolescent en séjour à la ferme nous aide à la cuisine : l’esprit de l’AlterTour est aussi ici ! Depuis 2 ans, deux copaines d’enfance ont repris cette ferme et proposent à la vente directe le fromage issu d’une vingtaine de chèvres, de la viande de porc et de la charcuterie. Ils font un peu de maraîchage, pour leur consommation et quelques conserves, et rêvent d’autosuffisance, mais les hectares manquent pour atteindre cet idéal. Une visite des lieux offre une vue sur le Mont Saint Michel et sa baie. Les yeux chargés de beauté et les sacoches alourdies de quelques produits de la ferme, les cyclistes se remettent en route pour quelques kilomètres de plus! 

Des vaches sous les pommiers

A la ferme du Jardin du Trèfle, Pierre reçoit l’AlterTour, mais pas que : une famille de cyclo-touristes vient aussi poser ses tentes, puisqu’un verger est référencé sur la plateforme warm shower, qui propose un coin de camping (et une douche chaude, comme son nom l’indique !) aux gens de passage. La ferme produit du lait, quelques yaourts et surtout du fromage, principalement de la tome et un peu de fromage frais. Le fruit des vergers, quant à lui, deviendra du jus de pommes. Il nous explique qu’avec 6 personnes pour une trentaine de vaches, il parvient à avoir un peu plus de temps libre, son objectif ! Quand on sait le rythme de travail de la plupart des agriculteurices, on est content de l’entendre. 

Anecdotes gesticulées pour finir la journée

Jérôme, un membre du groupe et éducateur populaire, propose un atelier en soirée : anecdotes gesticulées. Mais qu’est-ce donc ? En petits groupes axés sur des thèmes fédérateurs (écologie, privilèges…), chaque personne partage une anecdote sur une prise de conscience par rapport à la thématique. A l’école, on a découvert des camarades issu.e.s de classes sociales différentes de la nôtre, en voyage on a révisé sa consommation d’eau… Après le partage, on réfléchit : quel est le problème, et d’où vient-il ? Il restera la dernière étape du processus pour les discussions à vélo : et maintenant, on fait quoi ? De notre côté, on a des idées !