Allons ensemble à Alençon

Jonas Edition 2021, Echappée Belle, Culture, Environnement, Normandie, Habitat, Vélo

Après un début de matinée tranquille et un temps d’échanges avec les habitant.e.s des Quatre Vents, nous finissons par replier nos tentes – sous la pluie, les nuages ne semblant pas souhaiter nous laisser de répit pour partir au sec ! – et reprendre la route dans l’humidité normande.
Le soleil finit par percer et une cinquantaine de kilomètres plus tard, nous arrivons à Alençon, accueillis par des membres du « Petit Châtelets » et par un journaliste d’Ouest-France qui immortalise notre arrivée. Le lieu qui nous reçoit est géré par un collectif, « Les Petits Châtelets », qui regroupe plusieurs associations et des électrons libres : artistes, artisans, volontaires…

Un peu d’histoire : un lieu ancré dans l’engagement pour l’inclusion et la lutte contre la précarité

En 1857, des religieuses de la congrégation Marie-Joseph ont fondé dans ce lieu une maison de refuge pour des anciennes détenues, libérées et sans asile. Le lieu sera alors connu comme le « couvent des repenties ». L’objectif était de pouvoir accompagner ces femmes dans leur ré-insertion lors de leur sortie de détention. Les sœurs développent par la suite différentes activités, toujours tournées vers l’accompagnement de femmes ou de jeunes en situation difficile: foyer d’accueil pour enfants en difficulté, orphelinat, école primaire, centre de formation pour adolescentes, foyer d’hébergement pour femmes en situation précaire,…
Les différentes activités toujours en cours ont été reprises par des associations lorsque les religieuses quittent le lieu à la fin des années 90. Un espace mêlant culture, art, activités sociales & solidaires Le lieu, riche de 5000m² habitables, ateliers & espaces verts, se partage désormais entre des locaux loués aux artistes et aux associations, des logements d’accueil, une église désacralisée devenue scène artistique et musicale, et un grand jardin qui accueille potagers expérimentaux, poulettes, et expositions artistiques. Les bâtiments abritent notamment un foyer de l’enfance de la Croix-Rouge ainsi que des associations portées sur la culture, l’économie sociale et solidaire.

Chapelmêle, collectif culturel alternatif, accueille des résidences d’artistes et créations théâtrales, organise des rencontres, concerts, spectacles, conférences et expositions. La chapelle a été réaménagée pour devenir une grande salle de spectacle, équipée pour des prestations aériennes de cirque! Théâtre, cirque, danse, poésie, … le spectacle vivant trouve ici un bel espace de représentation!
Court-circuits est une association d’initiation citoyenne en faveur du développement durable, autour de l’économie locale, l’entraide et l’environnement. Ce sont eux qui s’occupent des jardins partagés, du repair café, l’atelier vélo – nommé « Garage love », où je réalise que vélo et love sont des anagrammes! -, la recyclerie, la guinguette… de multiples et chouettes projets!! Nous sommes restés deux nuits sur ce lieu, afin de prendre le temps de rencontrer le collectif, mais aussi de visiter un autre lieu tout proche, le Chant des Arbres. Mais je n’en dit pas plus sur cet autre lieu, ce sera pour un autre article!

Un atelier éco-construction avec Ecopertica

Pour la matinée, Court-circuit nous propose un atelier «Construction chanvre » avec Eco-Pertica. Eco-Pertica, c’est une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) installée dans le Perche, qui promeut une éco-construction écologique, performante, accessible à chacun et ancrée sur les territoires. Ils ont surtout développé leur activité de conseil, accompagnement, vente et création d’outils de chantiers autour de deux matériaux : le chanvre et la terre! Pour aujourd’hui, Antoine, gérant de la coopérative, nous fait une explication très pédagogique sur l’intérêt de l’éco-construction, sur les bases de la thermique du bâtiment, et nous parle en particulier du matériau chanvre. Il nous présente sa culture, les procédés de transformation, les différents types de matériau d’isolation que l’on peut réaliser à partir de la plante et les méthodes constructives liées.

Atelier éco-construction avec Antoine, gérant d’Eco-Pertica

Après ce bel exposé, place à la pratique ! Nous expérimentons la mise en œuvre de laine de chanvre en vrac dans un cadre, qui pourrait permettre une isolation de mur par exemple. Une présentation convaincante qui donne envie de se mettre au chanvre – en isolation bien sûr! – et autres isolants biosourcés! Plusieurs altercyclistes en profitent d’ailleurs pour poser des questions sur leurs projets de rénovation et isolation. Cette présentation fait écho à un sujet important pour le collectif : la rénovation des bâtiments. Les différents bâtiments du lieu pourraient avoir besoin d’une remise en état afin de permettre une meilleure utilisation du bâti, réduire les consommations énergétiques. Mais ces projets requièrent un budget conséquent. Le collectif, encore jeune, se laisse le temps de voir comment le lieu va évoluer et se structurer, les possibilités d’aides et financement… à suivre !

Soirée ginguette & contes

Parce que l’Altertour, c’est aussi et surtout de la convivialité, la fameuse ginguette de court-circuits nous accueille pour une sympathique soirée détente. Pétanque, mölky, dégustation de bière et de poiré local, et enfin, attendue depuis 2 jours : la veillée contes par l’un des altercyclistes, Hervé, qui nous revisite des contes autour du loup, du chaperon rouge et de la naïveté!

On finira en enflammant le dance floor avant de regagner nos sacs de couchage : une nouvelle étape nous attend demain!
Un grand merci aux Petits Châtelets et en particulier à Court Circuits pour leur accueil! Merci aussi au garage à love qui nous a permis de remettre nos fidèles destriers en état pour les kilomètres qui nous attendent, et à Antoine d’Eco-pertica pour l’atelier éco-construction!

Emmanuelle