À Segonds, c’est un hameau qui reprend vie aujourd’hui et pour demain

Lola Edition 2022, Agriculture, AlterTour, Alimentation, Occitanie

Penser collectif pour l’habitat et les terres agricoles…

Segonds, c’est un lieu de vie et 30 hectares de terres agricoles. Segonds, c’est un collectif de 8 associé.e.s, dont 2 enfants, habitant dans un corps de ferme et un autre collectif de 80 associé.e.s qui a permis l’acquisition solidaire des terres agricoles. La volonté est de s’éloigner de la propriété privée et de penser la transmission différemment. Au quotidien, c’est l’expérimentation du vivre-ensemble et la création d’interactions entre habitant.e.s et activités agricoles.

Depuis 2019, Tatiana et Sascha y ont lancé leur activité de culture de céréales, de boulangerie et d’élevage de brebis ; Oriane et Pyo ont installé leur activité de maraîchage. En parallèle, deux habitations ont été rénovées pour accueillir confortablement ces deux familles. En ce moment, Lisou et Jules rénovent une grange pour y vivre prochainement. De la ferme de Segonds inhabitée et de ses terres vouées à l’agrandissement d’exploitations voisines, c’est maintenant tout un hameau qui reprend vie.

pour transmettre aux suivant.e.s

« Dans quinze ans, Titouan et Nino auront vingt ans. Cette projection alimente nos choix d’habitat collectif et de réappropriation des terres agricoles à Segonds. Vivre sur un territoire rural qui nous a accueilli généreusement me laisse espérer qu’un jour tout le monde accueillera sans préjugé les personnes, les idées, les façons différentes de procéder, de consommer ou de se déplacer. Ici, les interactions sont riches et continuent de questionner notre héritage, les fondements de la société d’aujourd’hui basée sur l’argent, le patriarcat et la course en avant.

L’envie pour les 15 prochaines années, c’est de transmettre à nos enfants et aux suivant.e.s des idées plutôt que des biens matériels. Et dans 15 ans, j’espère qu’on aura réussi à donner les clés pour continuer la construction de demain avec une dimension collective des choses, tournée vers la nature et l’humain.e. »

Pyo, habitant-maraîcher de Segonds