Le Nombril du Monde à Pougne-Hérisson

Mathieu Culture, Édition 2014, Nouvelle-Aquitaine

Après une nuit où l’alerte orange n’a pas été confirmée au niveau de l’orage mais où il a plu abondamment, tout le monde se motive pour partir à l’heure. Nous avons dormi dans la salle des fêtes. La pluie s’arrête au moment de la réunion de départ et les premiers s’élancent quand 8h sonne au clocher !!!

Nous roulons à bonne allure (il parait qu’un vent complice nous a bien aidé) et après 2 relais nous arrivons en avance à Pougne : du jamais vu ! Nous avons même le temps de monter les tentes avant le repas délicieux qui est servi vers 13h et après un temps libre nous nous rassemblons pour partir à Hérisson.

Sur la route nous avons vu une plaque mystérieuse pleines de signes indéchiffrables, un passant interrogé pense que c’est pour indiquer les 7 points cardinaux…

En effet nous sommes au nombril du monde dans la commune de Pougne – (trait d’union de 3km) Hérisson. Nous nous répartissons en 2 groupes : coup de mains pour l’installation du festival ou ballade contée… Marie-Cécile nous raconte l’histoire de sa commune et l’historique du festival, et nous conduit dans un jardin merveilleux plein d’histoires et de rêves. Quelle imagination collective !!!

Marie-Cécile du Festival du Nombril du monde, AlterTour 2014, photo de G de Crop

Marie-Cécile Amy du Festival du Nombril du monde, AlterTour 2014, photo de G de Crop

Après un « briefing » mimé avec beaucoup d’humour, nous nous empressons de diner avec les bénévoles du festival, avant de nous rendre au spectacle : Village Toxique de Nicolas Bonneau.

Un chœur de villageois et deux acteurs nous racontent la lutte victorieuse contre l’enfouissement des déchets nucléaires dans la région. Superbe et très apprécié malgré le froid.

Retour au campement de nuit. Merci aux organisatrices pour cette belle journée, tout était bien prévu même la météo.