Un détour par la ferme des Franches Terres

Mathieu Agriculture, Édition 2018, Revue de presse, Hauts-de-France

Les participants de l’AlterTour se sont posés dans la ferme des Franches Terres de Pont-de-Metz, au GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) maraîchage bio, lors du deuxième jour de lancement, ce dimanche. «  Ça fait cinq ans qu’on est installés ici  », explique Gaëtan Vallée, originaire de la région PACA, propriétaire des lieux avec son homologue Emmanuel Houeix. «  Aujourd’hui, 50 % des agriculteurs qui s’installent dans une ferme ne sont pas issus du milieu agricole. Quand on s’est associés avec Manu, tout l’enjeu était de savoir comment acheter la terre quand on ne possède pas les terres agricoles de la famille.  » Les deux agriculteurs ont finalement pu acquérir ce terrain grâce à l’association Terre de Liens, qui facilite l’accès des paysans à la terre et développe l’agriculture biologique. «  Sans appuis politiques locaux, on ne serait jamais parvenus à obtenir ces 11 hectares  », poursuit Gaëtan Vallée. «  Quand on a commencé ici, on s’était fixé des objectifs : travailler en bio, être relativement autonomes, mais aussi que ce métier soit à la fois vivable et économiquement viable.  »

Les deux associés arrivent ainsi à se dégager six semaines de congés payés par an, et à ne travailler les week-ends qu’en été. «  Bien sûr, ça demande un rythme de travail intensif en semaine, mais c’est notre choix et ça nous permet d’avoir une vie sociale.  » La distribution de leurs légumes se fait à la fois via des AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), des paniers garnis bio et de saison, ou encore une vente au détail à la ferme tous les vendredis après-midis.

Le Courrier Picard, Le 16/07/2018