Graine d’Orties, ça pique, ça démange, ça réveille !

Mathieu Education, Édition 2015, Grand Est, Environnement

2015-07-24_17.29.32_2928Les cloches en bas dans la vallée et un carré de lumière me réveillent. Cette nuit quelques Altertouristes décadents ont dormi dans les chaleureux gites de SOLEOLE. Mais le militantisme résiste, dès le réveil, débat sur le portable (sondage au petit déjeuner sur un échantillon représentatif : 17 portables éteints, 7 allumés, 1 ne sais pas, et 6 sans).

Est-lancé un projet de World Café sur le portable, 3 débats : l’impact sur l’environnement, sur relation avec les autres, sur soi-même.

Journée cool : 2 petite étapes séparées par une halte lac-baignade-volley coopératif (merci à Mila de nous avoir prêté son petit ballon coccinelle) bienvenue dans le cagnard.

Étape à Ancy-sur-Moselle, visite de Graine d’Ortie : jardin partagé, espace nature, pédagogie, fête bio ouverte à tous. Pourquoi Orties ? Parce-ce que ça pique, ça démange, ça réveille ! (pourquoi Graines ? vous aurez deviné que la sensibilisation des enfants y est primordiale – digression personnelle, foutu société schizophrène qui sensibilise les enfants à l’école sur l’écologie et le respect pour les balancer adultes dans ce monde sauvage consommateur…).

Dans le partage du dîner, et la nuit naissante post-orage, un arc-en-ciel d’espoir.

2015-07-24_21.26.40_2942