Étape du 5 août : L’association MARPEN et Ferme de Chassagne

Mathieu Non classé

Le Breuil (commune de Tusson en Charente)

Bastien Guillotin nous présente le Prieuré pillé après la Révolution pour ses pierres qui servaient à la construction de granges et d’habitation pour le voisinage. Depuis 2000, des vestiges ont été déblayés. L’association MARPEN a 40 ans d’âge et propose des chantiers collectifs de restauration et de la formation : CAP de menuisier charpentier, tailleur de pierre…

Visite du Prieuré restauré avec les matériaux naturels (chaux, chanvre).

L’après-midi

Petite visite désobéissante des Bassines (méthodes industrielles de retenue d’eau pour l’irrigation du maïs). Subventionnées à 80% par le Conseil Régional.

Le soir

Accueil à la ferme de Chassagne (16240 Villefagnan) chez François et Céline Peloquin.

Ferme familiale en bio reprise au père de François depuis 15 ans. Sur 60 ha, parcellés en 4 à 6ha avec des haies plantées par son père, François cultive des céréales et des légumes secs.

En 1995, il a co-créé une structure collective pour la vente (GIE = Groupement d’Intérêt Economique) dont l’objectif est aussi de trier, de conditionner les lentilles, haricots… et de produire des farines issues de semences anciennes de céréales ou de l’huile de tournesol. Ce GIE regroupe 8 fermes et a permis l’installation de deux jeunes familles. Céline transforme la farine produite sur place en pain cuit dans le four auto-construit (coût : environ 30 000 euros) durant une année (250 kg de pain produit par semaine). La famille gère aussi un camping avec une piscine et 4 gîtes.