AlterTour. Une halte à Terre d’Illich

une-soixantaine-d-altercyclistes-se-sont-arretes-a-terre_3048030Dimanche, une soixantaine de cyclistes se sont arrêtés, le temps d’une pause déjeuner, au centre équestre de Terre d’Illich, avant de reprendre la route pour rejoindre la Cidrerie du golfe d’Arradon. Alter-Tour est un parcours à vélo qui se déroule chaque année, dans une région différente, afin de rencontrer des personnes à l’initiative de projets originaux en lien avec les valeurs de l’association qui sont la coopération, l’émulation, l’autogestion, la solidarité et la défense d’une consommation responsable, bio et locale. Le thème retenu cette année est « Bien vivre, bien(s) commun(s) ». Parti le 10 juillet de Notre-Dame-des-Landes, ce tour de France s’est achevé, ce dimanche. Comme l’explique Émilie Ellouet qui a un projet d’ouverture de ferme permaculture et pédagogique à Terre d’Illich : « Les altercyclistes vont à la rencontre des personnes porteuses d’alternatives concrètes dans tous les domaines (agricole, économique, environnemental, éducatif, énergétique, social, culturel, etc.), et espèrent que ces démarches trouvent un écho plus large. Le centre équestre à Terre d’Illich pratique l’équitude. Comme pour les altercyclistes qui fournissent l’énergie pour faire avancer leurs vélos, ici ce sont les chevaux qui fournissent l’énergie. Ils ne portent pas de sabots ni de mors », a indiqué Émilie Ellouet. Après une visite commentée du centre, les artercyclistes ont repris leurs montures jusqu’à Arradon.

Source : Le Télégramme

Ce contenu a été publié dans Revue de presse, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.