Pourquoi l’AlterTour alors qu’il y a le tour Alternatiba?

Julie Édition 2018, Revue de presse

Ré-écouter l’interview sur le site de Reporterre

“L’AlterTour c’est aussi un tour à vélo à la rencontre des alternatives, et on est des cousins, des amis d’Alternatiba. On a une proposition un peu différente, on propose… des vacances.

On propose aux gens de venir rouler avec nous et de venir découvrir des projets qui marchent, qui donnent envie de s’engager soi-même dans son quotidien. Un jour on peut rencontrer un ferme bio, un atelier de réparation de vélo, un collectif d’accueil de migrants… Plutôt qu’un village des alternatives, qui a le mérite de rassembler les acteurs d’un territoire, avec l’AlterTour on va chez les gens, on rencontre, on met la main à la pâte avec un chantier participatif ou un action de désobéissance civile… Je me souviens par exemple d’une action anti-pub à Lille avec les déboulonneurs, qui m’a beaucoup marquée. Et je crois que le fait de vivre cette expérience, c’est vraiment un facteur de transformation puissant, ça donne envie de changer ses habitudes.

Je crois aussi que le changement vient aussi du quotidien partagé : on a un fonctionnement où l’on cherche à consommer responsable, à consommer local, bio, sans viande… Vivre ça pendant une semaine et trouver ça finalement bon, chouette, convivial… c’est très puissant comme moyen pour changer ses habitudes et s’engager à son tour.”

 

L’AlterTour et le Tour Alternatiba se rencontrent pour une convergence le 17 juillet à Beauvais et le 4-5 août à Bure. Pour plus d’infos consultez le programme.