Le Maquis ou les artistes du lien social

Angélique Marisein Edition 2021, AlterTour, Bretagne, Culture, Social

S’exprimer personnellement et intimement dans un collectif

Le Maquis est un lieu de création qui accueille toute personne souhaitant s’exprimer et contribuer à ses propres expériences de pensée, d’opinion et d’écriture collective, en les finalisant par des gestes artistiques ou des événements culturels et festifs.

L’objectif militant consiste à inventer des outils de partage artistique, au service d’adhérent·e·s ayant pour désir de porter une parole politique et sociale.

“Selon moi, le Maquis fait acte de militantisme en maintenant le lien social et la culture par la création artistique ; et ça, c’est essentiel.”
Marine, coordinatrice du Maquis

Plusieurs compagnies, professionnelles ou non, s’associent dans cet esprit depuis la création du lieu.

“Nous avons décidé de rester ouvert durant cette période de confinement, contrairement à d’autres structures artistiques sur Brest. Elles ont fait le choix de ne pas défendre ce que, nous, nous considérons de plus essentiel, surtout en ce moment, c’est-à-dire le maintien d’un espace libre et ouvert à chacun·e désirant rencontrer d’autres personnes pour partager le besoin de s’exprimer personnellement et intimement dans un collectif.”

L’art en zone désertée

Le collectif a fait le choix de s’implanter à Saint-Pierre, quartier populaire de Brest, qui ne dispose pas des mêmes équipements que le centre-ville.

Une zone de scène libre, ouverte à tout le monde, habitant·e·s du quartier stigmatisé·e·s, salarié·e·s, ouvriers, chômeur·se·s et autres Maquisard·e·s qui cherchent à se faire entendre, dans un système qui produit des inégalités et rend invisible ou criminalise les plus dominé·e·s.

“Le lien social, qu’il soit soumis à la création artistique ou autre, est sans cesse soumis à l’épreuve dans le modèle économique actuel, les politiques sociales, environnementales… Ainsi, des lieux comme les nôtres, un peu à la frontière de tout ça, par l’objet artistique, par sa démarche sociale, font que le lien réussit à être maintenu. Donc, pour nous, c’est essentiel !”

Alors, Donemat deoc’h ! Vous êtes bienvenu·e·s !

Dernière étape de l’AlterTour 2021, le 26 août