Étape du 3 août : Thérèse Kohler, bergère sans terres à Servanches

Mathieu Agriculture, Édition 2012, Nouvelle-Aquitaine

Matin : Journal « intime »…

Tapage nocturne à 6h du mat’ avec chansons subversives en l’honneur de Pierrot par Sophie, Guillaume… et pas Juju qui n’a pas réussi à se réveiller à tant !

Guillaume est convaincu que Pierrot est son ange gardien…mais le doute subsiste (avec le temps il se rendra compte qu’il était la cacahuète de son homonyme 😉 ).

Romain et Mathieu sortent leur tête endormi de l’ouverture de la tente (oh des marmottes !).

Fricotage avec un petit chat mineur avec petits mots d’amour dans l’oreille.

Morsure.

Midi : Rencontre avec Thérèse Kohler, « bergère sans terres » à Servanches

Depuis 4 ans Thérèse est bergère « sans terre » à Servanches, c’est-à-dire qu’elle suit un circuit avec ses brebis et déplace ses parcs (filets mobiles) sur des parcelles qu’elle n’a ni acheté, ni loué mais où les propriétaires lui demande de venir afin d’entretenir les terrains. Tout à commencé lorsque Thérèse a proposé de mettre des brebis pour « tondre » le verger dans lequel elle travaillait, et c’était parti !

Elle choisi ses parcours pour que ses brebis ai toujours de quoi se régaler d’herbe fraiche ou de glands. Les parcs sont déplacés tous les jours pendant la mise bas. Thérèse garde toujours un bon contact avec les autres utilisateurs de ces parcelles mobiles (propriétaires, chasseurs,..). Le lieu est également choisit pour avoir un accès à l’eau et à des ombrages.

Son troupeaux est composé de 200 brebis mères. Les agneaux sont vendus en vente directe entre 9 et 12 mois. Une des races de brebis : la Xaxi Ardia (pure basque, se dit Sasi Ardia en espagnol > Wikipédia). Le troupeau contient aussi d’autres races.

La laine de brebis est vendue et parfois difficile à valoriser lorsque celle-ci n’est pas belle (dépend des périodes). « Le mouton à bon dos » (dixit Sophie). Ces parcs sont une partie d’un ensemble d’entretien du territoire.

« La vie attire la vie » (dixit Thérèse)

Autres faits remarquables et/ou remarqués :

Arrivée de Christian Velot (qu’on retrouvera le lendemain au Moulin de Lagnet) et de Valérie.

Dégustation d’une succulente purée façon Monique (laurier, courgettes et aubergines de la région, curry… miam !)

Juju et Rom
(qui ont oubliés de prendre des notes lors de la rencontre du soir les boulets !!)