Étape du 31 juillet : la Galerie sauvage à Grun-Bordas

Mathieu Édition 2012, Occitanie

Alter-Retour

Journée fondamentale pour la cohésion du groupe altertouresque, qui a pu éprouver dans un même élan ses qualités d’endurance et de pardon.

Après un lever matinal à 6 heures et un départ vers 8 heures de l’éco-hameau en devenir d’Andrals, les altercyclistes ont revisité deux grands classiques du cinéma : « A la recherche de la piste verte perdue » et « Les guides se trompent toujours deux fois ».

Peu importait à ses grands sages de la bicyclette, qui ont ainsi pu vérifier que les montées d’il y a dix minutes sont les descentes de tout de suite (et vice et versa). Pour midi, les altercyclistes se sont rendus dans le jardin de Colette Bourcier-Joulain, à Marquay. Depuis 2008, Colette prépare de délicieux gâteaux du Périgord et d’ailleurs qu’elle vend sur les marchés, les foires et les magasins de producteurs.

C’est au pied levé qu’elle a accueilli le petit groupe bien fatigué des 40 cyclistes. Merci Colette, et merci pour les délicieux gâteaux : on s’est régalés d’un cake au pavot et aux amandes et de fondants chocolat-noisette et noix. Miam miammiam. L’après-midi, après une petite baignade dans la Vézère, une petite partie du groupe est allée au centre bouddhiste près de Plazat et a pu participer à une session de méditation.

Pour le dîner, on a eu le plaisir de rencontrer Claudine Lachaud de l’association « La Galerie sauvage ». Cette association de Grun-Bordas, qui existe depuis 2006, cherche à créer, développer et promouvoir des activités à caractère social et culturel. Elle organise, entre autres, des concerts, des cinés débats, qui ont souvent lieu à la Guinguette du Lac de Neufont (ouverte de fin mars à septembre).

Claudine venait nous proposer de participer au « Grand inventaire des possibles », un festival qui se tiendra du 19 au 21 octobre 2012 et qui présente les différentes façons de se loger, se nourrir, se soigner, échanger, éduquer, voyager autrement.

Stands, conférences, débats seront là pour présenter les alternatives (associations locales à nationales). Dans la thématique « se déplacer et voyager autrement », on pourra voir une pièce de théâtre forum sur le thème de l’éthique du voyages, différents stands et intervenants (par exemple, l’association « Caravane théâtre » qui propose des stages de clown et de théâtre forum à l’étranger), mais aussi une possibilité de création de réseau de covoiturage sur la région.

Et on l’espère un stand de l’Alter Tour animé par de sympathiques Alter-Terriens .

Sophie