Un Tour de France alternatif

Mathieu Revue de presse

L’AlterTour de l’association AlterCampagne passera par le Lot-et-Garonne.

Cette année, l’AlterTour passe dans la région. À travers cette course cycliste sans compétition, l’association milite contre le dopage sportif et en faveur de projets économiques, solidaires et de développements alternatifs.

Début août, la course cycliste organisée par l’association Altercampagne en marge du Tour de France fera escale dans le Lot-et-Garonne. Pour cette cinquième édition, trois étapes sont prévues dans le département. Ce sera l’occasion pour les acteurs locaux de présenter aux sportifs amateurs différents projets de développement alternatifs.

Le 8 août, les participants pourront visiter une maison collective regroupant trois familles lors de leur arrêt au hameau de Boussères, à Port-Sainte-Marie. Le lendemain, ils planteront leur tente sur le terrain de rugby de Montpezat-d’Agenais où ils découvriront les vertus de plantes médicinales et aromatiques grâce à une entreprise locale. Enfin, le 10 août, ils passeront leur dernière nuit dans le département avec l’association Au fil des Séounes pour une projection du documentaire « Énergie, le futur à contre-courant », de Claude Lahr.

Une demi-étape à Agen est également prévue place Armand-Fallières. Les cyclistes pourront échanger avec les associations locales et une pétition contre le gaz de schiste sera d’ailleurs déposée à la préfecture.

Partis le 12 juillet de Foix (09), les cyclistes rouleront jusqu’au 19 août pour gagner Bedous (64) à la force des cuisses. Cette année, l’association AlterCampagne a décidé d’organiser son AlterTour annuel dans le Sud-Ouest. Le parcours traverse la région Midi-Pyrénées, l’Aquitaine et le Languedoc-Roussillon.

Source : http://www.sudouest.fr/2012/07/20/un-tour-de-france-alternatif-774353-3783.php